Alexis Poch
-
Journaliste
Biographie

J'ai toujours su que le sport occupait une grande place dans ma vie. Tout a commencé certainement en Guyane puis en Martinique, où j'ai même réussi à gagner quelques médailles en gymnastique à 5 ans. C'est aussi là-bas que j'ai commencé le tennis, souvent après l'école qui se trouvait à deux pas. 

Le retour dans la région lyonnaise, ma ville natale, ne m'a pas vraiment éloigné des courts bien longtemps et a ouvert mon horizon vers d'autres sports. Forcément ébloui par les exploits de l'OL au milieu des années 2000, je reste toujours derrière mon équipe après toutes ces années, contre vents et marées !

En grandissant, j'ai compris que j'étais très attiré par la compétition. J'ai vraiment vibré pour la première fois devant les Jeux de Londres en 2012 devant les exploits de nos Français en natation par exemple puis j'ai étayé ma curiosité vers les sports d'hiver ces dernières années. Depuis, je ne rate plus une course de biathlon ou de ski alpin. 

Mais mon sport de prédilection reste bien sûr le tennis : je suis chaque tournoi du circuit masculin comme féminin. Mon jeu préféré ? Compléter les tableaux juste avant le début des grands tournois et voir comment je m'en sors. Ce qui me plaît le plus, ce qui est passionnant dans ce sport : rien n'est joué d'avance et tout peut arriver. De mon côté, sur le terrain, je ne lâche rien.

Titulaire d'un bac littéraire, je me suis d'abord tourné vers une autre passion : les langues. Je suis ainsi diplômé d'une licence en Langues Étrangères Appliquées (LEA) Anglais-Espagnol obtenue à Montpellier avant de me tourner vers le journalisme. Pour obtenir mon Master, j'ai intégré le 10Sport en stage pour ne pas le lâcher jusqu'à présent.

Expertises
Si j'ai touché à plusieurs sports, c'est bien le tennis dont je suis tombé amoureux depuis l'enfance. Solide pratiquant depuis l'âge de 4 ans, je n'ai certes jamais été mieux classé que 15/3 mais j'adore ce sport.
Depuis des années, il ne se passe pas un jour sans que je ne regarde un match. Chaque rencontre a son histoire et est unique en son genr. Et c'est tout ce qui fait le charme du tennis. 

En bref
Un sportif : Rafael Nadal, sans hésitation. C'est en regardant ses exploits à Roland-Garros, sa détermination folle pour gagner que je suis tombé amoureux du tennis. Un sportif incroyable autant qu'un homme inspirant.

Un Français : Jo-Wilfried Tsonga. Sûrement celui qui m'a fait le plus vibrer et qui aurait mérité un Grand Chelem. J'ai même eu la chance d'assister à son dernier match, à Roland-Garros en 2022. Un magnifique moment.

Un tournoi : Roland-Garros. D'abord parce que c'est celui qui m'a procuré le plus de souvenirs, mais aussi parce que la terre battue livre toujours de grands matches.

Un match : Federer-Nadal à Wimbledon en 2008. Le choix est dur mais celui-ci reste au sommet pour moi. Un combat épique dans le temple du tennis de 4h48 entre coups de génie et interruptions par la pluie conclu 9/7 au 5ème pour Rafa.

Un coup : le passing. J'adore en voir et en tirer ! Ça demande un bon coup d'œil et une précision importante pour le réussir et ça donne toujours un coup de boost quand on marque le point.

Une joueuse : Agnieszka Radwanska. En dehors des sœurs Williams ou de Caro Garcia, c'était la joueuse que j'aimais toujours regarder jouer. Capable de réaliser tous les coups du tennis, elle faisait preuve d'une intelligence de jeu impressionnante. Dommage qu'elle ait arrêté si tôt... Dans le tennis actuel, je suis très fan de Leylah Fernandez !

Une victoire : Nadal-Medvedev à l'Open d'Australie 2022. Le souvenir très récent joue forcément mais le scénario, le moment d'histoire, tout y était. C'est une victoire miraculeuse dont je risque de me souvenir encore très longtemps.

Une défaite : Tsonga-Djokovic à Roland-Garros en 2012. Au-delà de sa défaite en finale en Australie 4 ans plus tôt, celle-ci est restée dans ma mémoire. Ça ne lui aurait sans doute pas permis de gagner le tournoi mais ces 4 balles de match font mal...

Un souvenir d'enfance : La première fois que je suis allé voir un match, à Lyon en 2009. C'était Simon-Benneteau et un smash de ce dernier avait atterri dans la tête d'un enfant.

Un rêve : Couvrir les Jeux Olympiques à Paris serait incroyable, pour n'importe quelle discipline. Et pourquoi pas commenter du tennis à terme, c'est quelque chose qui me plairait beaucoup.

Dernières news
Golf : Les Français en grande forme, vers des records de gains en 2024 ?
Golf
Auteur d'un début de saison exceptionnel sur le PGA Tour, devenant le premier Français à s'imposer sur ce grand circuit, Matthieu Pavon a inspiré du monde dans l'Hexagone. Les ...
25 février 2024 à 11h50
Tennis : L'héritage de Federer bafoué, fin du revers à une main dans le top 10
Tennis
Cette semaine, le classement ATP a subi un incroyable bouleversement puisque Stéfanos Tsitsipas est sorti du top 10 pour la première fois depuis 2019. Le Grec était depuis un ...
25 février 2024 à 06h50
Tennis de table : Quiz sur les frères Lebrun, nouvelles pépites du tennis de table français
Tennis de table
Engagés depuis deux semaines dans les Championnats du monde par équipes de tennis de table à Busan en Corée du Sud, Félix et Alexis Lebrun participent avec triomphe au succès ...
24 février 2024 à 16h50
Golf : Un nom bien connu du sport prêt à faire fortune sur le circuit ?
Golf
Il est l'un des sportifs les plus célèbres de la planète et pourtant son nom est assez souvent associé à un autre sport. Rafael Nadal était présent la semaine dernière pour disputer ...
24 février 2024 à 11h50
Tennis : Joao Fonseca, la sensation brésilienne qui rappelle Alcaraz !
Tennis
Désigné depuis quelques mois parmi les futures grandes promesses du tennis, Joao Fonseca enflamme la toile par ses performances au tournoi ATP 500 de Rio de Janeiro cette semaine. ...
24 février 2024 à 06h50
Tennis : Qui est Jakub Mensik, ce joueur de 18 ans qui agite les foules cette semaine ?
Tennis
Symbole d'un tennis tchèque toujours capable de trouver des pépites, Jakub Mensik va devenir à 18 ans le plus jeune joueur du top 100 la semaine prochaine. L'ancien finaliste ...
23 février 2024 à 18h50
Articles de Alexis Poch