Accès direct au contenu

Foot - Mercato - LOSC

EXCLU - Mercato : Le LOSC prépare le départ de Galtier !

Concentré sur la fin de la Ligue 1 et ce titre de champion de France qui leur tend les bras, le LOSC commence toutefois à envisager un avenir sans Christophe Galtier. Voici nos informations.

A deux journées de la fin du championnat, l’exploit est à portée de mains pour le LOSC. Le titre de champion de France se profile pour les hommes de Christophe Galtier, une performance face à un PSG plus armé que jamais. Et si les Dogues ne veulent penser qu’à cet objectif de fin de saison, les dirigeants, eux, commencent déjà à envisager un scénario pour la saison prochaine : celui d’un départ de leur entraîneur, Christophe Galtier.

Laurent Blanc, la priorité

Selon nos informations, ce qui était une éventualité hier est désormais une option concrète : Christophe Galtier pourrait quitter le LOSC et le club s’y prépare. Piloté par le président Olivier Létang, le dossier a pris de l’ampleur depuis une semaine. Et d’après nos sources, si les Lillois ont sondé Lucien Favre (qui ne semble pas intéressé), la priorité en cas de départ de Galtier s’appelle Laurent Blanc. Après avoir collaboré ensemble au PSG, Létang et Blanc entretiennent une excellente relation. Un lien qui pourrait clairement jouer en faveur d’une arrivée de Blanc à Lille.

De plus, comme révélé par le10sport.com au moment où l’ancien sélectionneur des Bleus a rejoint le Qatar, il envisageait déjà un retour en Europe avant même de prendre en main Al-Rayyan. Cité comme possible sélectionneur du Qatar pour le Mondial 2022, Laurent Blanc n’envisageait pas cette éventualité. Son objectif a toujours été de se relancer, même au Moyen-Orient, pour ensuite revenir dans un projet en Europe. Lille coche beaucoup de cases pour l’ex-entraîneur du PSG

Galtier : Lyon ou Nice ?

Pour l’heure, rien n’est fait. Christophe Galtier est toujours sous contrat avec le LOSC jusqu’en juin 2022. Et il ne bougera pas le petit doigt tant que la saison n’est pas terminée et que la Ligue 1 n’a pas rendu son verdict. Départ ou pas, Galtier veut ce titre de champion de France, assurément le plus gros coup de sa carrière. La suite, il y pense malgré tout. Comme révélé par le10sport.com, l’approche de l’OGC Nice, et le projet qui lui a été présenté, le séduit très fortement. Un effectif jeune et talentueux, des moyens pour recruter, un salaire comme jamais il n’en a eu dans sa carrière, des ambitions élevées et un palmarès à enrichir : les Aiglons ont de quoi lui plaire ! Avec la particularité non négligeable de se rapprocher considérablement de sa région natale (Marseille), un paramètre qui compte aujourd’hui dans sa réflexion.

Mais dans l’équation, il y a également l’OL. Comme nous vous l’avons indiqué ces dernières semaines, Galtier est une piste très chaude pour les Gones. Nombreux, en interne, poussent pour que « Galette » prenne le flambeau d’un Rudi Garcia en fin de contrat, qui filerait vers la Russie (Spartak Moscou). Jean-Michel Aulas ferait partie de ceux-là. Le profil de Galtier, homme de caractère, droit, fiable, performant et capable de bien faire jouer ses équipes, en mêlant jeunesse et expérience, coche là encore beaucoup de cases. Et ce n’est pas la première fois que Lyon essaye de « faire » Galtier. Séduit lors de la première approche, il l’est encore aujourd’hui car il connaît la motivation des dirigeants à le convaincre et les ambitions d’un club capable de rivaliser avec le PSG en Ligue 1 et de s’offrir des aventures européennes.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, il est impossible de dire où ira Christophe Galtier la saison prochaine. Notamment parce que sa saison n’est pas terminée et qu’il n’a pris aucune décision. Mais clairement, son départ est enclenché et Lille s’y prépare. Pour la suite, la bataille s’annonce très rude entre l’alléchant projet niçois et un solide OL, qui lui court après depuis plus de deux ans. Les récents échanges avec les Aiglons ont été excellents et Galtier semble vraiment tenté par le projet. De plus, Nice est fait son absolue priorité, quand l’OL prospecte d’autres candidats, notamment étrangers. Un avantage pour les Niçois ? Aujourd’hui, oui, quelque peu. Mais dans ce dossier, il faudra attendre la 38ejournée pour que tout s’accélère. Et Lyon a encore son mot à dire…

Articles liés