Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : La vérité éclate sur le départ de Thomas Tuchel !

En décembre 2020, Thomas Tuchel était remercié par son club du PSG après une victoire face à Strasbourg. Une décision prise par Leonardo, mais aussi par les responsables parisiens basés au Qatar.

Arrivé à Paris en juillet 2018 après un passage réussi au Borussia Dormtund, Thomas Tuchel espérait offrir au PSG sa première victoire en Ligue des champions. Le technicien allemand n’a pas réussi à faire mieux qu’une finale en 2020, face au Bayern Munich (défaite 1-0), soit tout de même le meilleur résultat du PSG en C1. Mais malgré ce résultat, Thomas Tuchel était remercié quelques mois plus tard. Comme indiqué par le10Sport.com, le technicien allemand a appris son départ de la bouche de Leonardo et de Nasser Al-Khelaïfi après une victoire face au RC de Strasbourg le 23 décembre dernier. Dans un entretien accordé à France Football, le directeur sportif du PSG était revenu sur cette décision : « Tuchel, c'est une question de cycle. Et le sien approchait de la fin parce qu'il y avait des manques. Attention, je ne veux pas lui faire un procès. Mais on a estimé que c'était le moment pour changer pour donner une nouvelle impulsion à notre saison. On savait, et il savait, que ce serait difficile de renouveler son contrat à la fin de la saison... Mais là, nous avons décidé d'anticiper un peu. (...) Ce qu'il proposait n'allait plus trop dans le style. Je ne pense pas que ça pouvait être une surprise pour Tuchel. Ce n'était pas la première fois que l'on parlait ensemble de la situation. Peut-être qu'il ne me comprenait plus... Il savait que l'on voulait changer quelque chose ».

« L'atmosphère à Paris était devenue très chaude »

Il faut dire que la relation entre Leonardo et Thomas Tuchel a été difficile, surtout à la fin de l’année 2020. L’entraîneur n’avait pas hésité à critiquer publiquement le recrutement de son équipe. Des sorties, qui avaient fortement déplu. « Le club n'a pas aimé, moi je n'ai pas aimé. Si quelqu'un n'est pas content, s'il décide de rester, il doit respecter soit la politique sportive, soit les règles internes » avait déclaré Leonardo en octobre dernier. Journaliste pour RMC, Simone Rovera a confirmé que les deux hommes n’étaient pas les meilleurs amis du monde, mais que la décision de rompre son contrat, n’a pas été décidé, seulement par le directeur sportif du PSG : « Je pense que même si officiellement Leo avait confirmé plusieurs fois sa confiance en Tuchel, la relation entre les deux n'a jamais été exceptionnelle. Mais pour virer un entraîneur du PSG, il faut aussi l'accord de Doha et l’approbation de Nasser Al-Khelaïfi. Donc si Tuchel est parti, c'est parce que tout le top management du PSG a pris cette décision ». Selon lui, si Tuchel a été licencié, c’est surtout en raison de ses propos à l’encontre de ses dirigeants. « Il s'est plaint à plusieurs reprises, même ouvertement, des choix du club. Le non-renouvellement de Thiago Silva et Cavani, le prétendu retard lors du dernier mercato, dans une année où, pourtant, le PSG avait aussi eu des difficultés avec la Covid et où Leonardo n'avait trouvé que quelques solutions à bas prix (Florenzi, Kean, Rafinha) en fin de marché. Leonardo avait répondu publiquement et l'atmosphère à Paris était devenue très chaude » a lâché Rovera lors d’un entretien à TMW.

Doha n'afficherait aucun regret

Mais quelle trace a laissé Thomas Tuchel au PSG durant ses deux années ? Malgré sa finale européenne, le technicien allemand n’a jamais réussi à développer un jeu attrayant, et une véritable identité de jeu. « Tuchel est arrivé à Paris avec l'aura d'un entraîneur européen qui aurait apporté des jeux, des résultats, même en Europe ... mais en fait, à part les premiers mois, on n'a jamais compris ce qu'il voulait vraiment faire » confie Rovera. Mais ironie de l’histoire, quelques mois après son départ de Paris, l’entraîneur remportait sa première Ligue des champions sous le maillot de Chelsea. « Voir les deux derniers entraîneurs du PSG, Tuchel et Emery, s'affronter en Supercoupe d'Europe a provoqué une certaine ironie, mais les fans ont été les premiers à réaliser qu'un changement était nécessaire la saison dernière » a déclaré Rovera. Le PSG n’aurait donc aucun regret, sauf peut-être sur le choix de Mauricio Pochettino si l’on en croit le journaliste : « A Doha, ils suivent leur propre chemin, sans regarder en arrière. Il y a d'autres regrets. La première est qu'aujourd'hui Pochettino n'a pas encore donné d'empreinte à son PSG, qu'avec Tuchel pendant quelques mois il y avait une idée collective, un jeu, de la verticalité et du pressing. Avec Pochettino, pour l'instant, nous sommes encore plus limités pour compter sur l'individualité. J'attends de voir ce que Messi va ajouter. L'autre certitude est qu'avec Tuchel, le PSG avait déjà fermé un cycle avec la finale de la Ligue des champions perdue. Il fallait tourner la page. Et peut-être que ça aurait dû être fait avant. ». Ce mardi, Pochettino s’est donné un bol d’air en remportant son match face à Manchester City (2-0) et a, par la même occasion, envoyé un message aux tenants du titre, qui affronteront la Juventus ce mercredi.

Articles liés