Accès direct au contenu

Foot - Mercato

Mercato : Pourquoi Leonardo a échoué dans le dossier Aouchiche...

Au même titre que Tanguy Kouassi, Adil Aouchiche n’a pas souhaité signer son premier contrat professionnel au PSG en privilégiant un nouveau challenge. Ce lundi, l’ASSE a officialisé l’arrivée du désormais ancien titi parisien. Pourquoi Leonardo a échoué ? Voici quelques éléments de réponse.

« Ils sont en fin de contrat et il y a un vrai risque de les perdre. On a fait des efforts et donné des possibilités de jouer, mais le fait est qu'ils n'ont toujours pas signé. Le règlement est cruel. Dans le cadre actuel, avec des contrats aspirants ou pro limités à trois ans, les jeunes qu'on forme ont la possibilité d'être libres de s'engager à l'étranger à 18-19 ans, à l'âge où ils sont prêts à jouer. C'est terrible pour les clubs car ça nous place dans des situations complexes où on a le choix entre laisser filer ou surpayer. Au PSG, il y a des la concurrence. Donc, à 16-17 ans, c'est difficile de prétendre à une place. Et généralement, comme ils ne jouent pas, ils ne signent pas et s'en vont dans des clubs qui leur font la cour depuis deux ans ». À la mi-juin, Leonardo laissait alors clairement entendre lors d’un entretien avec le JDD que les départs de Tanguy Kouassi et d’Adil Aouchiche, disposant jusqu’alors d’un contrat aspirant, pourraient avoir lieu cet été. Le directeur sportif du PSG a vu juste puisque Kouassi a rejoint le Bayern Munich lorsque Aouchiche a signé son premier contrat professionnel avec l’ASSE ce lundi. Dans une vidéo de présentation, l’ancien titi parisien a dévoilé : « Je m’appelle Adil Aouchiche et je suis Stéphanois ». Comment le PSG en est-il arrivé à perdre ses deux pépites issues du centre de formation ? Il y a plusieurs raisons à cela.

Le PSG a tout fait pour Aouchiche

Comme Leonardo l’avait assuré au Journal du Dimanche, le PSG avait fait en sorte de proposer un contrat très alléchant à Adil Aouchiche. La réglementation française c’est une chose, le joueur ne pouvant pas signer pour plus de trois saisons pour son premier contrat pro avec son club formateur, mais pourquoi Adil Aouchiche a-t-il choisi de signer à l’ASSE pour le même nombre de saisons que le PSG pouvait lui offrir ? D’après RMC Sport, Claude Puel aurait été un élément déterminant dans la décision finale d’Aouchiche. En effet, le discours de l’entraîneur des Verts aurait considérablement pesé dans la balance. Puel aurait fait comprendre au milieu de terrain que le club stéphanois était tout simplement la meilleure option pour la suite de sa carrière alors que le coach de Sainté est réputé pour faire confiance aux jeunes. Une promesse que le PSG ne pouvait pas forcément tenir bien que le club de la capitale aurait proposé au clan Aouchiche le rôle de Julian Draxler pour la saison prochaine, l’Allemand était sur le départ. En outre, le Paris Saint-Germain a mobilisé tout le monde pour ce dossier. En atteste l’échange entre Kylian Mbappé et Aouchiche sur Instagram en juin dernier. Sous une publication du jeune milieu de terrain de 18 ans, Mbappé écrivait alors : « Signe le contrat. Je t’en offre d’autres des baskets ». Ce à quoi le principal intéressé répondait : « Je ne te fais plus confiance. Tu me dois déjà trop de trucs ». Mais le dossier Aouchiche était bien trop important pour que les Verts passent à côté de cette affaire.

Un dossier prioritaire et une offensive bien préparée de l’ASSE

Certes, en plus de l’intérêt de l’ASSE, le10sport.com vous révélait la présence de clubs tels que le Bayern Munich ou encore le Bayer Leverkusen à l’étranger. Néanmoins, aucune de ces écuries n’avait une réelle chance de rafler la mise dans le dossier Aouchiche. En plus du fait que l’ASSE pouvait s’appuyer sur la carte Claude Puel, le club stéphanois aurait fait de cette opération une priorité absolue. C’est du moins l’information que Manu Lonjon a communiqué sur son compte Twitter officiel ce lundi après-midi. Dans la foulée de l’officialisation de l’arrivée d’Adil Aouchiche, le journaliste d’Eurosport a révélé que ce dossier avait été initié par David Wantier, ancien directeur de la cellule recrutement du club limogé en février, à la toute fin de l’année dernière. L’ASSE semblait donc avoir pris une longueur d’avance sur la concurrence pour la signature du milieu de terrain. Un effort qui a forcément dû peser dans la balance au moment de la prise de décision d’Adil Aouchiche. Leonardo avait des armes, mais pas les munitions nécessaires pour mener à bien cette opération et l’ASSE a su en tirer profit.

Articles liés