Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Après Ajroudi, Boudjellal réagit à l’attaque en justice initiée par McCourt !

Poursuivi en justice par l’OM, au même titre que Mohamed Ayachi Ajroudi, Mourad Boudjellal a enfin pris la parole en assurant que ça n’allait pas en rester là.

À moins que vous soyez totalement coupé du monde et de l’actualité, il est difficile de ne pas être au courant du projet du rachat de l’OM porté par Mourad Boudjellal. Le 26 juin dernier, au micro de RMC, l’ancien président du RC Toulon, club de rugby évoluant dans le Top 14, assurait être porteur d’une offre grâce à des fonds du Moyen-Orient pour faire passer l’OM sous pavillon émirati. « Tout est à vendre. J'ai été approché il y a quelques semaines et j'ai donné mon accord sur ce projet. Effectivement, nous allons faire une offre de rachat du club de l'OM. Le projet est très fort ». Depuis, que ce soit le principal intéressé ou Mohamed Ayachi Ajroudi, homme d’affaires franco-tunisien présent dans le projet, les deux hommes n’ont cessé de faire parler d’eux ainsi que du potentiel rachat de l’OM dans la presse. Et ce, bien que le président Jacques-Henri Eyraud et le propriétaire Frank McCourt aient assuré que le club phocéen n’était pas à vendre. Les agissements de Boudjellal et d’Ajroudi ont peu plu à l’OM qui a décidé de les attaquer en justice via un communiqué publié mardi. Les propriétaires de l’OM ont fait état d’une « campagne de déstabilisation » avant d’assurer que le club n’était pas à vendre. « Depuis plus de trois semaines, Messieurs Ayachi Ajroudi et Boudjellal ont entrepris une campagne médiatique pour déstabiliser le club. L’Olympique de Marseille, dont les investigations ont permis de réunir de nombreux éléments à charge, entend faire condamner les auteurs de cette campagne de déstabilisation. A aucun moment Monsieur McCourt n’a envisagé de céder sa participation dans Olympique de Marseille SASP à Messieurs Ayachi Ajroudi et Boudjellal. Contrairement à ce qui a pu être affirmé dans les médias, ni Monsieur McCourt ni quiconque appartenant au groupe McCourt et à l'OM n’a eu le moindre contact avec eux ou leurs conseils. (…) L’Olympique de Marseille a décidé d’agir en justice à l’encontre de Messieurs Ayachi Ajroudi et Boudjellal. Une assignation préparée par le cabinet Malka et Associés leur a été délivrée ce jour par huissier ». Mais Mohamed Ayachi Ajroudi ne compte pas se laisser faire.

Ajroudi tire le premier…

Mercredi, seulement quelques heures après avoir pris connaissance de la décision de l’OM de poursuivre en justice Mohamed Ayachi Ajroudi, les avocats de l’homme d’affaires sont montés au créneau via un communiqué soumis à La Provence. Dans ledit communiqué, on peut y lire une volonté forte de ne pas se laisser attaquer de la sorte. « La direction actuelle de l’Olympique de Marseille a lancé une campagne de presse dénigrante à l’encontre de Monsieur Mohamed Ayachi Ajroudi. Cette stratégie agressive fondée sur une assignation qui ne résiste pas à l’analyse et qui contient des contrevérités ne doit tromper personne. Cette procédure relève à l’évidence de visées plus médiatiques que juridiques. (…) Nous ne laisserons en aucun cas porter atteinte à son honneur et à sa considération. Dans ces conditions, nous réagirons par toutes voies de droit à ces tentatives de déstabilisation ». Plus tard dans la journée de mercredi, le principal intéressé a lui-même tenu à se défende par le biais de l’AFP. «  Ils veulent aller en justice ? C'est bien, on va se défendre. C'est pour nous mettre la pression, mais qu'est-ce qu'on a fait de mal? On veut juste acheter le club, c'est tout ». La guerre semble donc être déclarée entre l’OM et les potentiels acheteurs du club marseillais. Et Mourad Boudjellal, qui a lui aussi été mentionné dans le communiqué du dauphin du PSG cette saison en Ligue 1, a tenu à réagir et ne compte pas en rester là.

… Boudjellal dégaine aussi

 Très actif sur son compte Twitter depuis l’annonce de sa volonté de racheter l’OM, Mourad Boudjellal avait réagi à l’initiative du club phocéen de le poursuivre lui et Mohamed Ayachi Ajroudi en justice d’une façon ironique et décalée en publiant un lien de la chanson de Daniel Balavoine. « Je ne suis pas un héros ». Invité à s’exprimer sur le plateau des Grandes Gueules de RMC ce jeudi matin, Mourad Boudjellal a lâché une longue réponse en promettant d’ailleurs une conversation avec Frank McCourt concernant la vente du club. « Je ne peux pas trop communiquer, je vais communiquer tout à l’heure dans la journée. Mais c’est du pipi de chat ça, c’est de la stratégie pure et simple pour masquer un bilan qui est catastrophique. On va répondre, je suis très serein sur ce dossier, je vais répondre et monsieur Ajroudi aussi. Après il faut laisser le temps au temps. (…) On est en train de dire que c’est le plus beau club du monde, je crois que ce qui déstabilise le club aujourd’hui c’est qu’il ait des fonds propres négatifs, ça c’est beaucoup plu déstabilisant. Surtout quand ça monte à 90M€, ça c’est très embêtant. (…) Si le propriétaire McCourt vend le club ? On va en parler. C’est sûr que la stratégie est très bonne, car c’est compliqué pour un propriétaire de vendre à quelqu’un à qui le président fait une procédure. Je reconnais que c’est pas mal joué ». Les deux camps ont avancé leurs pions, reste à savoir qui remportera cette partie d’échecs désormais. 

Articles liés