Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Polémique : Neymar, Paredes... Ce club de Ligue 1 qui pousse un coup de gueule !

Ce mercredi, la commission de discipline de la LFP a rendu son jugement pour les expulsés du Classique entre le PSG et l'OM, et certains estiment que les sanctions prises ont été très clémentes. C'est notamment le cas de Christian Gourcuff, entraineur du FC Nantes.

Le Classique de la Ligue 1 entre le PSG et l'OM est encore sur toutes les lèvres, mais pas pour le résultat. Si les Marseillais ont décroché une victoire espérée depuis 9 années, c'est les incidents survenus en fin de partie qui ont retenu l'attention. Outre les accusations de racisme de Neymar à l'encontre d'Alvaro Gonzalez après l'expulsion du Brésilien, d'autres joueurs se sont fait remarquer en écopant également d'un carton rouge, à savoir Layvin Kurzawa, Leandro Paredes, Jordan Amavi et Dario Benedetto. La commission de discipline de la LFP a annoncé mercredi que Neymar et Paredes écopaient tous les deux de deux matchs fermes plus un avec sursis, tandis que Layvin Kurzawa sera absent six matches pour son coup de sang sur Jordan Amavi, suspendu trois matches. De son côté, Dario Benedetto n'a écopé que d'un match ferme. En attendant la sanction d'Angel Di Maria pour son crachat supposé envers Alvaro Gonzalez, certains estiment que les deux équipes s'en sont bien sorties, à l'instar de Christian Gourcuff.

« Je vois des choses sur d'autres terrains qui sont beaucoup plus graves »

Alors qu'il devra faire sans Imran Louza ce week-end, suspendu pour deux matches + un avec sursis pour un tacle sur Lucas Deaux, l'entraîneur du FC Nantes a pointé du doigt une justice à deux vitesses en comparant la sanction de son joueur avec celles des acteurs du Classique. « Quand je vois les sanctions à la suite de PSG-OM, ça me laisse rêveur. C'est difficile de parler de justice après ça... Il y a une justice à deux vitesses. Il (Louza) a eu un mauvais réflexe contre Nîmes, ça lui vaut deux matchs fermes et un avec sursis. Et je vois des choses sur d'autres terrains qui sont beaucoup plus graves à tout point de vue. Je ne suis pas là pour demander que les Parisiens et les Marseillais soient sanctionnés plus durement, je fais juste ce constat », explique Christian Gourcuff.

Articles liés