Accès direct au contenu

Foot - Autres

Ballon d’Or : « Ribéry n’est pas un taulier au Bayern Munich ! »

Franck Ribéry, Bayern Munich

À l’approche de la cérémonie du Ballon d’Or qui se déroulera le 13 janvier prochain, Eric Di Meco a comparé l’influence de Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo dans leurs clubs respectifs.

Le suspens reste entier concernant le nom du prochain Ballon d’Or. Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo se disputent le trophée même si Lionel Messi est également nominé. Eric Di Meco a souhaité souligner l’importance du Portugais au Real Madrid. « Le taulier, ça veut dire que le mec est capable à lui tout seul de faire gagner son équipe. Quand tu vois ce que fait Ronaldo au Real Madrid avec les millions de buts qu’il met et ce qu’il a fait avec le Portugal pour les envoyer à la Coupe du monde, c’est ça un taulier. »

« AU REAL S’IL N’Y A PAS CRISTIANO RONALDO, C’EST UNE MIMOLETTE »

« On parle de Ribéry parce qu’il a gagné plusieurs titres et parce qu’il a été performant avec le Bayern Munich. A une époque, on donnait d’ailleurs le Ballon d’Or en fonction des titres gagnés. Il y a peut-être débat pour le Ballon d’Or mais quand on parle de taulier… Au Bayern, ils ont tout gagné, a justifié Eric Di Meco dans le Moscato Show su RMC. Trois ou quatre joueurs de l’équipe ont d’ailleurs été nominés pour cette récompense et mériteraient de l’avoir autant que Ribéry. Franck n’est pas le taulier du Bayern. Il a autour des Schweinsteiger, des Robben, des Müller, des Lahm… Alors qu’au Real, s’il n’y a pas Cristiano Ronaldo, c’est une mimolette sans lui. »

« LE BAYERN NE DEVIENT PAS MOYEN SANS RIBÉRY »

« Si Ribéry n’est pas titulaire avec le Bayern, l’équipe est un peu moins bonne mais ça continue de bien tourner, a-t-il ajouté. On ne parle pas du Ballon d’Or ou celui qui a été élu joueur Fifa de l’année, on parle du taulier ! Qui peut que Cristiano peut faire gagner son équipe et changer la tournure d’un match ? Taulier, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Tu l’enlèves de l’équipe, celle-ci devient moyenne. Et le Bayern ne devient pas moyen quand Ribéry n’est pas là. »

Articles liés