Accès direct au contenu

  1. 15h00 Transferts : Voilà pourquoi le PSG a été battu par le Real Madrid pour Tchouaméni
  2. 14h45 Mercato - PSG : La nouvelle réponse fracassante d'Al-Khelaïfi sur Zidane
  3. 14h35 Wimbledon : Kyrgios, Nadal… Une incroyable anecdote révélée
  4. 14h30 Mercato - PSG : C'est officiel pour Galtier, qui annonce déjà sa révolution
  5. 14h15 Mercato - OM : Une piste de Longoria s'envole...
Foot - OM

OM - Malaise : Milik devrait une fière chandelle à Longoria !

Alors que Jorge Sampaoli ne semblait pas vouloir faire totalement confiance à Arkadiusz Milik pour évoluer régulièrement à la pointe de l’attaque phocéenne, l’entraîneur de l’OM a revu sa position après avoir discuté à maintes reprises avec le président Pablo Longoria entre autres. 

Il y a encore peu, Arkadiusz Milik n’était pas perçu comme étant un membre indéboulonnable du onze de départ de Jorge Sampaoli à l’OM. En effet, l’entraîneur argentin lui préférait d’autres joueurs et l’utilisait régulièrement qu’en tant que simple joker de luxe sur le banc de touche. Cependant, depuis le match nul concédé sur la pelouse de Troyes le 27 février dernier (1-1), Arkadiusz Milik a enchaîné les titularisations et par la même occasion, les buts. Face à Bâle en Ligue Europa Conférence, Milik a inscrit un doublé, avant de retrouver le chemin des filets face à Brest et dimanche soir face à l’OGC Nice. De quoi redonner le sourire au Polonais qui semblait il y a de cela quelques semaines, ne pas se voir continuer à l’OM la saison prochaine si Jorge Sampaoli restait à la tête de l’effectif selon RMC Sport. 

Grâce à des discussions avec Longoria et l’atmosphère dans le vestiaire, Sampaoli a changé d’avis pour Milik ! 

Après trois contre-performances face à Troyes, Clermont et l’AS Monaco, Jorge Sampaoli a décidé de mettre de l’eau dans son vin après avoir tenu des discussions avec Pablo Longoria, président de l’OM au sujet d’Arkadiusz Milik. En outre, et toujours selon RMC Sport, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille aurait bien souligné le fait que le cas Milik commençait à devenir néfaste en interne et pour le vestiaire du club phocéen. Devenu indiscutable sur la pointe de l’attaque et secondé par Dimitri Payet, Arkadiusz Milik semble avoir inversé la tendance. 

Articles liés