Accès direct au contenu

Foot - OM

EXCLU - OM : Jacques-Henri Eyraud prochain Ministre des Sports ?

En grande difficulté du côté de l’OM, Jacques-Henri Eyraud n’est pas certain de pouvoir conserver son poste de président du club. Et en coulisses, le rêve d’une arrivée au gouvernement commencerait à circuler…

Lorsque Frank McCourt a repris les commandes de l’OM en 2016, Jacques-Henri Eyraud a très vite enfilé le costume du président qu’il fallait à l’écurie phocéenne. Souriant, sympathique, bon communiquant et ambitieux : JHE a réussi son entrée en matière du côté de Marseille. Mais avec le temps, et malgré quelques succès sportifs d’ampleur (finale d’Europa League en 2018, retour en Ligue des Champions la saison prochaine – sous réserve des décisions à venir de l’UEFA, début juin), l’ancien PDG de Paris Turf a vu sa situation se détériorer. Et sans l’intervention de plusieurs soutiens l’été dernier (Didier Quillot, Directeur Général de la LFP, en tête), Jacques-Henri Eyraud aurait déjà pu perdre ses fonctions à l’issue de la saison 2018-2019. Comme nous vous l’avions révélé le 15 mai 2019, Frank McCourt songeait en effet à un grand ménage l’été dernier, avec un changement complet de son équipe (Eyraud, Zubizarreta et Garcia). Seul l’entraîneur a été remercié, mais dans les intentions premières de l’homme d’affaires américain, Eyraud faisait partie de la « grande lessive ». Finalement conservé, le voilà de nouveau en danger, avec un bilan bien plus lourd que l’an passé à la même époque. La situation financière dans laquelle se retrouve l’OM est en effet de sa responsabilité. Sa gestion est plus que jamais remise en question.

Proche de Macron, il pense à l’après

Comme le10sport.com l’a plusieurs fois écrit, l’OM est dans une situation financière plus que complexe. Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta n’ont absolument aucune marge de manœuvre pour pouvoir lancer le recrutement de la saison à venir (dernier exemple en date, le dossier Adrien Thomasson). La priorité est exclusivement tournée vers la vente des différents talents de l’effectif. Et si Jacques-Henri Eyraud a fait appel à Paul Aldridge, c’est bien pour organiser le sauvetage indispensable de l’OM par plusieurs ventes cet été. Boubacar Kamara, Duje Caleta-Car et Morgan Sanson sont en première ligne. Florian Thauvin aurait pu s’inviter dans la partie mais il ne veut pas entendre parler d’un départ et l’OM souhaite désormais le prolonger. Faute d’avoir l’argent pour lui proposer un nouveau contrat, les dirigeants le font patienter depuis de long mois… Dans un silence et un mutisme qui laissent perplexe bon nombre d’acteurs proches du dossier. Mais même en réalisant l’exploit de trouver 100 millions d’euros cet été, Jacques-Henri Eyraud sait qu’il reste menacé. Et en coulisses, il n’hésiterait plus à parler de son avenir. Celui qui l’emmènerait possiblement loin de l’OM et ses fonctions de président, qu’il affectionne tant.

Monsieur Elysée de la LFP

Selon nos informations, Jacques-Henri Eyraud aurait récemment évoqué la possibilité de pouvoir rebondir à un poste étonnant. Celui de ministre des Sports, au sein du gouvernement. Une boutade ? Les différentes sources que nous avons sollicitées confirment qu’il ne s’agit pas d’un trait d’humour mais d'un sujet sérieux. Proche du président de la République, qu’il n’a pas hésité à recevoir au Stade Vélodrome en pleine campagne des élections présidentielles de 2017, Jacques-Henri Eyraud entretient d’excellentes relations avec Emmanuel Macron. Plusieurs présidents de club nous ont confirmé que chaque fois que la LFP a besoin d’intervenir auprès du gouvernement, c’est le président de l’OM qui est sollicité afin de faire le lien avec l’Élysée. Fan de l’OM ouvertement assumé, Emmanuel Macron serait d'ailleurs toujours très prompt à décrocher dès que le président phocéen tente de le joindre.
 
Bien occupé par la crise du Covid 19, le gouvernement se dirige très probablement vers un remaniement dans les mois à venir. A deux ans de la prochaine élection, le gouvernement III d’Édouard Philippe pourrait connaître quelques mouvements et le poste de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, régulièrement exposée ces derniers temps, pourrait faire partie des changements à venir. Une opportunité pour Jacques-Henri Eyraud ? Si son avenir à l’OM s’assombrit, il laisserait entendre en coulisses que la mission pourrait fortement lui plaire…

Articles liés