Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid - Malaise : Zinedine Zidane loin de faire l’unanimité dans son vestiaire ?

Depuis quelques semaines désormais, Zinedine Zidane n’est pas au mieux au Real Madrid. Si les récentes victoires lui ont donné un peu d’air, l’entraîneur français a visiblement perdu de nouveaux points ce dimanche lors de la défaite contre Valence (4-1). Une défiance qui aurait même gagné le vestiaire de la Casa Blanca.

Le ciel n’est pas totalement dégagé au-dessus de Zinedine Zidane et du Real Madrid. Suite aux défaites face à Cadix et Donetsk mi-octobre, l’entraîneur madrilène était en grand danger et jouait sa tête face au FC Barcelone et Mönchengladbach. Mis sous pression, Zizou avait réussi à sauver son poste, mais l’épée de Damoclès serait toujours présente. Et ce n’est pas la dernière victoire contre l’Inter Milan en Ligue des Champions qui lui aura permis de souffler. En effet, pour Zidane, la crise pointe à nouveau le bout de son nez à la suite du déplacement ce dimanche à Valence. Opposée au club Che, la Casa Blanca a chuté à Mestalla (4-1). Suite à cette déroute, l’entraîneur madrilène se retrouve à nouveau la tête sous l’eau et sous le feu des critiques. Loin de faire l’unanimité malgré tout ce qu’il a pu remporter, Zinedine Zidane commencerait également à voir son vestiaire se poser de plus en plus de questions à son sujet.

Des choix qui font débat !

Jusqu’à présent, Zinedine Zidane devait surtout faire face aux critiques des médias à son encontre. Mais voilà que le vestiaire du Real Madrid remettrait désormais en question les choix de son entraîneur. Selon les informations de Marca dévoilées ce lundi, les choix de Zizou contre Valence n’auraient clairement pas fait l’unanimité en interne. Comme l’explique le média ibérique, les joueurs madrilènes n’auraient pas compris que Ferland Mendy n’ait pas joué, lui qui n’a pourtant aucune obligation nationale durant la trêve, n’étant pas appelé par Didier Deschamps. De même, le cas Toni Kroos a également étonné alors que l’Allemand est très apprécié en interne et qu’il est le maître à jouer au milieu de terrain. Malgré tout, comme le précise Marca, Zidane garderait le soutien de son vestiaire, mais cela semble commencer à se fissurer en interne…

Zidane fait son mea culpa

Plus que jamais, Zinedine Zidane est donc pointé du doigt. Mais dans cette situation difficile, l’entraîneur du Real Madrid ne se cache pas et assume ses responsabilités. Cela a d’ailleurs été le cas ce dimanche à la suite du match face à Valence. « La faute est pour moi car je suis l'entraîneur et je dois trouver la solution. Je ne peux pas justifier ce qui s'est passé. C'est une mauvaise journée, il n'y a pas d'excuses. Nous devons nous améliorer défensivement. Je ne pense pas que Valence ait été meilleur tactiquement que nous. La seule chose est que nous avons bien commencé et que tout a changé après le but. C'est difficile à comprendre. Mais oui, la responsabilité maximale est la mienne. Nous devons trouver des solutions après le but qu'ils ont marqué », a-t-il lâché en conférence de presse.

Articles liés