Accès direct au contenu

Foot - Autres

FIFA : Blatter prêt à changer le règlement contre les tricheurs ?

Sepp Blatter et Dilma Roussef, présidente du Brésil

S’exprimant au sujet des simulations dans les surfaces de réparation, le président de la FIFA Sepp Blatter s’est montré très ferme et envisage une nouvelle règle.

Alors que les simulations ont toujours fait partie du football, elles semblent connaître aujourd’hui une grande recrudescence, notamment en Angleterre où le débat fait rage depuis plusieurs semaines. S’exprimant sur le site officiel de la FIFA sur ce sujet, le président de l’instance mondiale Sepp Blatter a révélé réfléchir à un aménagement du règlement, et notamment au recours à des exclusions temporaires pour les fautifs…

« C’EST PROFONDÉMENT IRRITANT »

« À l'heure actuelle, les arrêts de jeu les plus long proviennent de simulations et de théâtre pour simuler des blessures. Ce genre d'attitude est mal perçu dans d'autres sports mais c'est devenu quelque chose de normal dans le football. C'est quelque chose de profondément irritant, surtout que la joueur "à moitié mort" revient à la vie dès qu'il sort du terrain», a déclaré Blatter sur le site de la FIFA.

VIF DÉBAT EN PREMIER LEAGUE

Alors que le débat fait rage en Angleterre, l’entraîneur d’Everton, Roberto Martinez, assure être de côté des arbitres, souvent pris au dépourvu. « C’est de notre faute. Cela se développe depuis quelques saisons déjà. C’est à nous d’éradiquer cela. Il est très difficile pour les arbitres de prendre des décisions importantes en ce moment car certains joueurs tentent souvent de simuler et de se jeter par terre. Cela rend leurs décisions beaucoup plus délicates. Il faut que tout le monde comprenne que si les arbitres ne sont pas sûrs d’eux à 100%, ils n’accorderont pas de pénalties ou de coups-francs », a indiqué l’entraîneur des Toffees en conférence de presse.

Articles liés