Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : En pleine crise, Zinedine Zidane veut sauver sa peau !

Dans un contexte où le Real Madrid traverse une crise de résultats depuis une semaine, Zinedine Zidane a cherché à transmettre un message d’unité ce vendredi à la veille du Clásico face au FC Barcelone. Conscient des difficultés de son équipe, le technicien français veut en effet tout faire afin de redresser la barre et inverser la tendance.

Et si Zinedine Zidane dirigeait son dernier match en tant qu’entraîneur du Real Madrid ce samedi ? C’est du moins la théorie de Frédéric Hermel, journaliste de RMC Sport, qui affirme qu’une défaite face au FC Barcelone ce samedi au Camp Nou pourrait en partie sceller le sort du Champion du monde 1998 sur le banc du club de la capitale espagnole : « Zidane joue sa tête samedi contre le Barça, et mardi en Ligue des champions contre Mönchengladbach. Il a deux matchs pour convaincre ». Plus encore, il semblerait que le Français revenu chez les Merengue il y a un peu plus d’un an et demi soit pleinement conscient qu’il est sur un siège éjectable actuellement, comme il l’a admis en conférence de presse ce vendredi en marge du Clásico : « Si mon avenir est en jeu ? C'est ce qu'on dit, je ne le nie pas. Mais ça ne change rien. C'était la même chose l'année dernière et lors de mon premier passage aussi... Ce que je dois faire, c'est mon travail, me donner à 100% et rien d’autre ». Cependant, pour l’heure, Zinedine Zidane est encore en poste au Real Madrid, et il compte bien redresser la barre le plus rapidement possible.

« J'ai toujours été critique à mon égard »

Après une défaite à domicile la semaine dernière face au promu Cádiz (1-0) et une déconvenue sur la pelouse du Chakhtar Donetsk (3-2) pour son premier match en Ligue des Champions cette saison, le Real Madrid de Zinedine Zidane n’est pas en bonne posture à la veille d’un match crucial contre le rival barcelonais. Et le moins que l’on puisse dire est que l’entraîneur français est pleinement conscient qu’il a sa part de responsabilité dans les échecs que connaît actuellement son équipe. Loin de se cacher, Zinedine Zidane a en effet affirmé qu’il faisait son autocritique afin de définir ce qu’il peut changer dans la dynamique négative que traverse son Real Madrid. « J'ai toujours été critique à mon égard, mais nous savons que nous pouvons tous changer les choses ensemble. Après une défaite, la plupart des critiques sont pour moi. C'est normal. Je ne vis pas dans le passé, le plus important est ce qui va arriver et nous voulons jouer un bon match », a affirmé Zinedine Zidane en conférence de presse dans des propos rapportés par MARCA. Plus encore, après avoir affirmé qu’il ressentait toujours le soutient de sa direction, l’entraîneur vainqueur de la Ligue des Champions à trois reprises entre 2017 et 2019 a tenu à adresser un message d’unité.

« Nous devons être ensemble »

S’il est actuellement critiqué par un grand nombre des observateurs du Real Madrid, Zinedine Zidane ne serait pas l’unique personne au sein du club de la capitale espagnole à être pointée du doigt. En effet, comme l’expliquait MARCA dimanche dernier, l’attitude de certains joueurs en particulier ne serait que peu appréciée en interne. Toutefois, Zinedine Zidane a toujours tenu à défendre ses joueurs publiquement malgré les mauvais résultats en endossant la responsabilité de ceux-ci. Ainsi, bien qu’il ne se sente pas redevable envers eux, le Champion du monde 1998 a tenu à expliquer que lui et ses hommes étaient unis pour la même chose, à savoir redresser la barre et inverser la tendance actuelle. « Je ne pense pas que je me sente redevable envers eux. Je suis l'entraîneur et quand les gens disent du mal de l'équipe, je suis l'entraîneur pour dire que rien ne se passe et que nous devons tous être ensemble. Quand il y a un mauvais match, nous devons tous nous réunir. Mais pas seulement dans le football, dans la vie aussi. Quand les choses ne vont pas bien, nous devons être ensemble », a expliqué Zinedine Zidane en conférence de presse. Reste maintenant à savoir si cette unité portera ses fruits ce samedi face au FC Barcelone pour enfin sortir de cette période de doute.

Articles liés