Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato : Real Madrid, PSG… Un départ inéluctable pour Sergio Ramos ?

Sous contrat jusqu’à la fin de la saison, Sergio Ramos est encore loin d’un accord pour prolonger. Le Real Madrid ne souhaite pas répondre aux exigences du défenseur espagnol, dans le viseur du PSG, et a confirmé par le biais de son président Florentino Pérez que son avenir était très incertain. 

Arrivé au Real Madrid en 2005, Sergio Ramos s’est imposé au fil des années comme une légende du club merengue. Alors qu’il reste encore à ce jour l’un des meilleurs à son poste, le défenseur espagnol se rapproche pourtant de la sortie, puisque son contrat arrivera à terme dès la fin de la saison, et les négociations pour sa prolongation traînent en longueur. Sergio Ramos campe sur ses positions depuis le début, en réclamant à sa direction un nouveau contrat de deux années sans pour autant revoir à la baisse son salaire. De son côté, Florentino Pérez verrait les choses autrement en voulant renouveler son capitaine pour une seule saison, avec une réduction salariale de 10% pour limiter les effets de la crise du Covid-19 sur les finances du Real Madrid. Alors que l’optimisme était de mise en début d'année, le départ de Sergio Ramos se précise sérieusement au fil des semaines, et les dernières déclarations de Florentino Pérez n’inspirent rien de bon pour la suite de l’aventure madrilène de l’international espagnol.

Florentino Pérez est clair pour Sergio Ramos 

Alors qu’il a pris la parole à deux reprises cette semaine pour défendre son projet de la Super Ligue, qui tourne au fiasco avec le retrait de dix des douze membres fondateurs, Florentino Pérez n’a pas échappé aux questions concernant le mercato, et notamment la situation contractuelle de Sergio Ramos. Ce lundi, sur le plateau d’El Chiringuito, le président du Real Madrid a ainsi confirmé les difficultés rencontrées dans ce dossier : « Je l’aime aussi beaucoup, mais nous sommes dans une très mauvaise situation. Nous devons être réaliste, c'est la crise. Nous pouvons régler la situation mais c'est compliqué. (…) L'année passée, Sergio a accepté aussi. Cette année non, c’est différent. » D’après les informations du quotidien AS, Sergio Ramos a en effet consenti une baisse de salaire au début de la crise du Covid-19 la saison dernière pour alléger les pertes attendues par le Real Madrid mais ne souhaite pas faire le même effort pour sa prolongation de contrat. La direction merengue serait disposée à offrir les deux saisons attendues par le joueur de 35 ans mais camperait sur ses positions concernant sa rémunération. De quoi bloquer les négociations. « Je l'aime comme si c'était mon fils, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour lui. Mais je ne vais pas m'encourager à payer plus pour Sergio Ramos. La situation est ce qu'elle est, il le sait aussi. Terminons la saison. (…) Je ne vais pas vous dire quoi que ce soit sur Sergio Ramos », a réaffirmé Florentino Pérez ce mercredi soir au micro de la Cadena SER. Le départ de Sergio Ramos se précise donc, et plusieurs clubs se tiennent à l’affût pour le récupérer, à commencer par le PSG

David Alaba, nouveau patron de la défense ?

Du côté du Real Madrid, on pense déjà à l’avenir. Comme annoncé cette semaine par Sky Sport, et confirmé par le10sport.com, David Alaba se dirige vers la capitale espagnole. Il faudrait un énorme retournement de situation pour ne pas voir le défenseur du Bayern Munich, bientôt libre, s’engager avec un autre club. Le PSG et le FC Barcelone étaient pourtant intéressés par l’Autrichien, mais c’est bien le Real Madrid qui va rafler la mise. Alors que l’avenir de Raphaël Varane est également incertain, Florentino Pérez aurait coché les noms de Pau Torres (Villarreal) et Jules Koundé (FC Séville) pour se renforcer en défense au cas où les deux cadres de Zinedine Zidane dans ce secteur de jeu venaient à partir. L'entraîneur français garde toujours l'espoir de conserver son capitaine la saison prochaine et multiplie les appels du pied en sa direction lors de ses différentes prises de parole : « Ce que je veux, c'est qu'il reste », avouait-il simplement au début du mois. Mais le discours de Zidane pourrait ne pas être entendu par Ramos... 

Articles liés