Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo passe aux choses sérieuses !

A 10 jours de la fin du mercato, le Paris Saint-Germain a encore du pain sur la planche et est loin d'avoir bouclé son recrutement. Mais en coulisse, Leonardo semble avoir accéléré. 

D'ici le 5 octobre, date de la fermeture du marché des transferts, Leonardo devrait connaître des nuits très courtes. Et pour cause, jusqu'ici, le PSG a obtenu le prêt avec option d'achat d'Alessandro Florenzi, qui débarque en provenance de l'AS Roma, après avoir bouclé les transferts définitifs de Mauro Icardi et Sergio Rico ainsi que la prolongation du contrat de Layvin Kurzawa. Toutefois, le recrutement parisien est encore loin d'être terminé puisque suite aux départs de Thiago Silva, Edinson Cavani et Eric Maxim Choupo-Moting, le PSG cherche à dénicher un défenseur central et un attaquant de complément, sans oublier un milieu de terrain, la grande priorité parisienne. La grave blessure de Juan Bernat pourrait également contraindre le club de la capitale à se mettre en quête d'un latéral gauche. Mais avant tout, le PSG va devoir dégraisser.

Leonardo a identifié les joueurs à vendre

Et pour cause, selon les informations de L'Equipe, le PSG doit trouver 60M€ afin de compenser les pertes liées à la crise du Covid-19 et assainir les comptes malgré les départs d'Edinson Cavani et Thiago Silva qui ont permis un allégement drastique de la masse salariale. Dans cette optique, plusieurs joueurs ont été identifiés comme étant sur le marché. Le premier d'entre eux n'est autre que Julian Draxler dont le contrat prend en juin 2021. D'après le Corriere dello Sport, la Lazio Rome est intéressée, mais l'international allemand aurait d'autres objectifs pour son avenir. L'Equipe assure ainsi qu'il se verrait bien partir libre à l'issue de son bail afin de rejoindre une destination exotique dans un an et prendre un gros chèque. L'autre joueur que le PSG ne retiendra pas est Idrissa Gueye. Comme révélé en exclusivité par le10sport.com dès le mois de juin, l'ancien milieu de terrain d'Everton ne sera pas conservé en cas de belle offre un an après son recrutement pour 30M€. Des clubs sont à l'affût. Enfin, Thilo Kehrer, barré par la concurrence d'Alessandro Florenzi dans le couloir droit et celle de Marquinhos et Presnel Kimpembe dans l'axe, pourrait également réclamé son départ afin de retrouver du temps de jeu à un an de l'Euro.

Plusieurs dossiers actifs pour le recrutement

Du côté des arrivées aussi ça va bouger. D'après L'Equipe, Alexandre Letellier va débarquer afin d'assurer le rôle de troisième gardien. Une arrivée qui risque de pousser au départ Marcin Bulka. Selon nos informations, seul un prêt est envisagé par le jeune polonais dont le court jusqu'en juin 2021. Mais Leonardo a des dossiers bien plus chauds à gérer et se concentre notamment sur l'arrivée d'un milieu de terrain. Comme révélé par le10sport.com, Tiémoué Bakayoko n'est pas la priorité à ce poste et représente simplement un plan B pour le moment. Dele Alli ne devrait pas non plus être le renfort du PSG à ce poste puisque José Mourinho a confirmé son intention de conserver l'international anglais. Reste à savoir qui sera l'heureux élu, mais en attendant, Leonardo prospecte à d'autres postes et cherche notamment des opportunités sur le marché dans le secteur offensif. C'est ainsi que d'après les informations de Foot Mercato, le dirigeant italo-brésilien s'est renseigné auprès de l'Inter Milan au sujet de la faisabilité d'un prêt avec option d'achat d'Ivan Perisic, qui n'a pas été conservé par le Bayern Munich qui disposait pourtant d'une option d'achat fixée à 15M€. En ce qui concerne le poste de latéral gauche, le PSG ne se positionnera sur un joueur qu'en cas d'opportunités à l'image de celle saisie avec Alessandro Florenzi. Selon L'Equipe, Kevin Malcuit pourrait en être une. Dans l'attente d'une nouvelle recrue, Leonardo est également attentif à la situation des joueurs actuellement présents au sein de l'effectif parisien, à commencer par celle d'Angel Di Maria dont le contrat prend fin en juin prochain. Les discussions pour une prolongation devraient donc s'accélérer dans les prochaines semaines à en croire Le Parisien. Autrement dit, en l'espace de 10 jours, Leonardo est confronté à un énorme chantier. Mais l'été dernier, le directeur sportif du PSG a prouvé qu'il était capable de faire des prouesses en très peu de temps. A lui de confirmer qu'il est encore en mesure de le faire. 

Articles liés