Foot - Mercato - OM
La révélation fracassante du clan Longoria sur le feuilleton Kamara
Dan Marciano

Ce dimanche, l'arrivée de Boubacar Kamara à Aston Villa a été officialisée par le club anglais. Pourtant, son agent avait promis à l'OM qu'il ne partirait pas libre à la fin de la saison.

Le choix de Boubacar Kamara a fait énormément parler ces dernières heures. En fin de contrat avec l'OM, le milieu de terrain ne manquait pas de prétendants, notamment en Espagne où l'Atlético lui faisait les yeux doux. Mais de manière surprenante, le joueur s'est engagé avec Aston Villa, quatorzième de Premier League et qui ne disputera aucune compétition européenne la saison prochaine. Responsable de la communication à l'OM, Jacques Cardoze a dévoilé les dessous de cette opération. Proche de Pablo Longoria, il a notamment indiqué que l'agent de Kamara avait promis au président marseillais qu'il ne quitterait pas son club formateur en tant qu'agent libre. Force est de constater qu'il n'a pas tenu sa promesse.

« Le jour de Noël, Pablo Longoria a reçu un coup de téléphone de l’agent de Kamara lui promettant qu’il ne partirait pas libre »

« Je crois pouvoir dire aujourd’hui qu’il y avait trois propositions de contrat, avec des formules très différentes, dont une où le salaire était très très élevé. Kamara a été respecté par Pablo Longoria, respecté par le club. […] Ce que je peux vous révéler, c’est que le jour de Noël, Pablo Longoria a reçu un coup de téléphone de l’agent de Kamara lui promettant qu’il ne partirait pas libre. Ça n’a rien à voir avec le joueur, il a fait une saison remarquable jusqu’à la dernière minute. Mais d’un point de vue club, on est forcément déçus. Pendant la saison, on s’était demandés si un très grand club allait se positionner, auquel cas on n’aurait peut-être pas eu les moyens de lutter. Aujourd’hui, je pense qu’on peut avoir des regrets » a confié Jacques Cardoze sur le plateau de BFM Marseille.

Articles liés