Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Bin Talal, McCourt… Nouvelle annonce retentissante sur la vente de l’OM et l’Arabie saoudite !

Alors que les rumeurs persistent concernant un éventuel rachat de l’Olympique de Marseille par prince saoudien Al-Walid bin Talal, une nouvelle annonce vient relancer ce dossier ce lundi.

Cela fait maintenant plusieurs mois que des rumeurs circulent sur une possible vente de l’Olympique de Marseille. Le journaliste Thibaud Vézirian a notamment annoncé durant le mois de février que l’issue de ce dossier ne faisait plus aucun doute : « Tout porte à croire que c’est bouclé. L’avenir de l’OM va changer. L’OM aura les moyens. (…) A Noël, McCourt et ses collaborateurs s’étaient rendus à Riyad avec le clan de KHC (Kingdom Holding Company), la compagnie d’Al Walid Bin Talal. L’OM va être racheté, ça va être bouclé dans les prochaines heures, dans les prochains jours. Il y a un communiqué de presse qui est en cours de rédaction ou même terminé », assurait-il sur sa chaîne YouTube. Depuis, les démentis se sont enchaînés, et Frank McCourt a assuré à plusieurs reprises qu’il ne comptait pas céder l’OM. D’ailleurs, l’homme d’affaires américain a procédé à de nombreux changements en interne, en nommant notamment Pablo Longoria à la présidence et en recrutant Jorge Sampaoli, dont le contrat court jusqu’en juin 2023. Pas de quoi faire douter Thibaud Vézirian, expliquant il y a quelques jours qu’il ne souhaitait plus se prononcer sur le sujet jusqu’à l’officialisation. Mais ce lundi, une nouvelle annonce vient confirmer les dires de Frank McCourt

« Le Prince Talal a maintenant mis fin à son intérêt pour l’OM » 

Alors qu’il suit également de près le dossier vente de l’OM depuis plusieurs mois, le journaliste britannique Ben Jacobs a jeté un froid sur un possible rachat du club phocéen. « Mise à jour sur le rachat de Marseille. On m'a dit que le Prince Talal a maintenant mis fin à son intérêt pour l'OM. Il n'y aura pas d'accord saoudien. Les parties n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur un prix malgré les discussions en cours depuis novembre dernier. Comme dans ma dernière mise à jour, McCourt n'est pas prêt à vendre à moins qu'une offre astronomique soit déposée, a-t-il assuré sur son compte Twitter. Le Prince Talal a une forte affinité avec l'OM, et a envisagé d'acheter le club à trois reprises. Mais la position de McCourt, "pas à vendre", est authentique. Les sources de Kingdom Holding (société d’investissements du prince saoudien Al-Walid ben Talal, NDLR) me disent que Talal n'a pas l'intention d'acheter un club étranger pour la vanité, seulement pour la valeur commerciale. » 

McCourt bien décidé à rester ?

Ben Jacobs annonçait en effet il y a plusieurs semaines que Frank McCourt n’avait pas l’intention de lâcher l’Olympique de Marseille facilement, et attendrait au moins 650M€ avant d’envisager de plier bagage, tandis qu’aux yeux d'Al-Walid Bin Talal, l’écurie phocéenne n’en vaudrait que 380M€. Lors de sa visite sur la Canebière en mars dernier, Frank McCourt avait martelé dans les médias qu’il ne comptait pas s’en aller, et qu’il comptait encore rester longtemps dans la ville. « Le club n'a jamais été à vendre, il ne l'est pas aujourd'hui et il ne le sera pas demain. Je ne veux pas qu'il y ait le moindre malentendu sur ce point. Ce club sera accompagné par mes enfants et mes petits-enfants après moi. C'est un projet générationnel. C'est un club de football fantastique, avec beaucoup de passion. Nous l'avons d'ailleurs ressenti (...) Les rumeurs sont parvenues jusqu'à moi. C'est la raison pour laquelle je démens formellement. J'aimerais trouver le moyen d'empêcher les gens de continuer à les propager. Je serai toujours transparent à ce sujet, je ne mens pas, je n'ai jamais voulu vendre l'OM. L'OM n'est pas à vendre », assurait-il à La Provence. La fin du feuilleton ? Affaire à suivre…

Articles liés