Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Ajroudi persiste et signe malgré les refus de McCourt !

Frank McCourt n’aurait aucune intention de vendre l’OM malgré les nombreux appels de Mohamed Ayachi Ajroudi et Mourad Boudjellal. Toutefois, l’homme d’affaires franco-tunisien semble déterminé à mettre la main sur le club et continuerait à mettre en place son projet.

La possible vente de l’OM a souvent fait les gros titres de l’actualité ces derniers mois. Le média italien TMW annonçait en mai un intérêt du prince saoudien Al-Walid Ben Talal. Mais cette piste s’est diluée pour laisser place à une autre. Le 26 juin dernier, Mourad Boudjellal indiquait être « porteur d’une offre de fonds étatiques et privés du Moyen-Orient. » Depuis, l'ancien président du RCT ainsi que son partenaire Mohamed Ayachi Ajroudi font le tour des médias pour expliquer leur projet et faire part de leur volonté de mettre la main sur l’OM. Toutefois, la direction actuelle et notamment Frank McCourt ne comptent pas laisser sa place. Face à l’obstination de Mourad Boudjellal et de Mohamed Ayachi Ajroudi, le propriétaire américain a décidé de répliquer en les assignant en justice.

McCourt n’est pas vendeur

Mohamed Ayahi Ajroudi annonçait le 29 juillet dernier qu’il avait formulé une offre concrète à Frank McCourt pour racheter l’OM. Une proposition valable dix jours. L’homme d’affaires franco-tunisien est allé plus loin en déclarant samedi vouloir prendre possession du Vélodrome. Toutefois, comme l’a indiqué le journaliste Mathieu Grégoire, l’Américain ne souhaite pas vendre le club marseillais : « McCourt prend l’offre d’Ajroudi au sérieux ? Non ! On est toujours dans la stupéfaction. Elle commence à être lassante. Car on a l’impression que toutes les portes sont fermées et qu’ils essaient de fracturer une fenêtre pour rentrer (…) Aujourd’hui, l’OM a l’exploitation du stade. Ce qui est déjà une victoire intéressante pour le club. Donc il n’y a pas forcément besoin d’avoir le stade pour être un club encore plus puissant. L’exploitation du Vélodrome, c’est déjà une très bonne chose pour McCourt. Ce sera une bonne chose pour le futur acheteur. Mais ce n’est pas ça qui va impacter les négociations. McCourt ne veut pas vendre à Ajroudi » a-t-il indiqué sur la chaîne L’Equipe. Une information qui ne vient que corroborer les récentes déclarations du clan McCourt : « L’OM n’est pas à vendre. Nous assistons à une tentative de déstabilisation du club, poursuit l'OM, au moment précis où il traverse sa période la plus faste et la plus réussie depuis la prise de contrôle de Frank McCourt (en 2016 ndlr). Frank est focalisé avec beaucoup d'enthousiasme sur la prochaine saison qui verra l'OM retrouver la place qu'il mérite parmi l'élite européenne en participant à la Ligue des Champions, une première en sept ans » avait indiqué une porte-parole de l’Américain à l’AFP. Toutefois, Mohamed Ayachi Ajroudi espère mener à bien son projet et continue de s’entourer d’hommes de confiance.

Ajroudi continue de constituer son tour de table

L'assignation en justice par Frank McCourt n’a pas freiné les ambitions de Mohamed Ayachi Ajroudi qui semble toujours aussi déterminé. Journaliste pour 20 Minutes, Jean-Saint Marc indiquait que l’homme d’affaires franco-tunisien serait toujours à la recherche d’investisseurs pour « constituer son tour de table ». A en croire le journaliste du Figaro Georges Malbrunot, des hommes d’affaires venus de Bahreïn, des Emirats Arabes-Unis ou encore d’Israël seraient intéressés. Patron du groupe Mitrelli, Haïm Taib pourrait être l’un de ces hommes. L’homme d’affaires israélien a démenti être impliqué dans le projet de rachat de l’OM, mais George Malbrunot persiste : « Après le démenti des avocats de Haim Taib, je maintiens l'information selon laquelle l'homme d'affaires israélien a fait partie du tour de table concocté par Mohamed Ajroudi en vue d'acheter l'OM. J'ai de bonnes raisons de le penser. Un démenti n'invalide pas forcément une info. À 14H47, vendredi j'ai envoyé un email à la société de M. Taib pour lui demander confirmation de l'info. Je n'ai jamais eu de réponse. J'ai publié l'info samedi matin » a-t-il indiqué sur son compte Twitter. Mohamed Ayachi Ajroudi semble ainsi toujours décidé à mener à bien son projet. Journaliste pour La Provence, Fabrice Lamperti indiquait le 30 juillet dernier à Football Club de Marseille que l’homme d’affaires pourrait même revenir à la charge dans les prochains mois. Le feuilleton est loin d’être terminé…

Articles liés