Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Ajroudi, McCourt... Ça s'accélère pour la vente de l'OM !

Alors que certaines personnes doutent encore du projet de rachat mené par Mohamed Ayachi Ajroudi, les premières discussions entre Frank McCourt et la banque d'affaires française Wingate, mandatée par l'homme d'affaires franco-tunisien, viendraient de débuter.

Cela va déjà faire deux semaines que Mourad Boudjellal a annoncé être porteur d'une offre de rachat de l'OM. L'ancien patron du RCT, désireux de faire ses grands débuts dans le monde du football, envisage de débarquer à la tête du club phocéen avec à ses côtés Mohamed Ayachi Ajroudi, homme d'affaires franco-tunisien, le tout avec des fonds en provenance du Moyen-Orient. Une annonce qui a rapidement suscité l'excitation chez les supporters de l'OM, mais ces derniers ont vite laissé place au doute et à la réserve puisque plusieurs zones d'ombre planent autour de ce projet. Si certains spécialistes mettent en avant le désir de l'Arabie saoudite de relancer la rivalité OM-PSG afin de concurrencer le Qatar en France, d'autres journalistes estiment que tout cela relève du fantasme, notamment en raison de l'implication d'Ajroudi dans ce dossier, ce dernier ne disposant pas d'une très bonne réputation dans le milieu.

Les discussions entre Ajroudi et McCourt démarrent

Malgré tout, Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi font face aux critiques et restent déterminés à faire plier Frank McCourt, qui a fait savoir à plusieurs reprises par le biais de son entourage ces derniers jours qu'il n'était pas vendeur. Cette semaine, l'AFP a révélé que la banque française Wingate, spécialisée dans l'accompagnement de PME et PMI en situation complexe et les fusions/acquisitions et cessions d'entreprises, avait été mandatée par Ajroudi pour mener les négociations du rachat de l'OM. Une première étape décisive servant à montrer le sérieux de ce dossier. Et ce jeudi, Le Parisien annonce que Wingate et une autre banque dont le nom n'a pas filtré viennent de commencer les négociations avec Frank McCourt, propriétaire de l'Olympique de Marseille, qui campe sur ses positions. De son côté, Mohamed Ayachi Ajroudi se trouve actuellement en France afin de travailler sur son projet avec Mourad Boudjellal et Louis Acariès, qui avait œuvré en 2005 pour que Pape Diouf soit nommé président de l'OM. Un palier de plus a donc été franchi en vue d'un éventuel rachat du club, mais il va désormais falloir faire preuve de patience.

Silence total et longues négociations à venir

Bien avant que l'implication de Wingate soit révélée au grand jour, Mourad Boudjellal avait déjà annoncé qu'il allait « couper le son et l'image » afin de « rentrer dans le secret des affaires ». L'un des candidats acheteurs a ajouté ce mardi auprès de l'AFP que « maintenant le processus d'acquisition va être silencieux », afin de ne pas contrarier le clan McCourt précise l'un des proches du dossier : « Parler trop tôt braque la partie adverse et c'est normal. Il faut maintenant beaucoup plus de confidentialité ». Les différents acteurs de ce dossier vont donc rester muets, et prendre leur temps confie ce jeudi soir un proche du dossier au Parisien : « Il faut que les deux parties soient contentes, c'est contre-productif d'acculer quelqu'un ». Les discussions s'annoncent longues, de quoi frustrer un peu plus des supporters déjà très impatients.

Articles liés