Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Adil Rami dénonce les agissements de l'OM !

Alors qu'il aurait commis une faute grave, Adil Rami a été licencié par l'OM à l'été 2019. Comme l'a expliqué le défenseur de 34 ans, le club phocéen lui aurait mis des bâtons dans les roues même après son départ. 

Adil Rami et la direction de l'OM seraient loin de s'être quittés en bons termes. Lors de l'été 2019, le défenseur de 34 ans a été licencié par le club phocéen pour faute grave. Une décision qu'Adil Rami n'a toujours pas digéré. « J’adore ce club et les gens qui le suivent, mais il y a une personne que je hais. Il a eu l’habitude de travailler avec Mickey et Dingo et il croit que c’est la même chose dans le monde du foot. Il m’a manqué de respect et les gens ne connaissent pas les vraies raisons de ma sortie avec l’OM. On pense que c’est à cause de « Fort Boyard » (il avait participé à l’émission sans l’accord du club), mais ça n’a rien à voir. Je ne peux pas en parler, mais un jour, on saura la vérité. Je suis en procès avec eux, j’ai été viré injustement et la justice fera son travail. Je suis tranquille, et comme dirait Ribéry, « je n’ai keçaquadire » (il éclate de rire) », s'est insurgé le champion du monde français lors d'un entretien accordé au Figaro il y a plusieurs jours. Interrogé à nouveau sur son départ de l'OMAdil Rami a fait une nouvelle révélation sur ses différends avec son ancien club. 

«On leur répondait que je n'étais plus un footballeur, c'est un truc de ouf»

Selon Adil Rami, la direction de l'OM aurait également tenté de lui nuire après son départ. « Si quelqu'un à l'OM m'a mis des bâtons dans les roues, même après mon départ ? Oui, ça a continué. Quand les clubs appelaient pour se renseigner sur moi, on leur répondait que je n'étais plus un footballeur, et ceci et cela... C'est un truc de ouf. Je ne peux rien reprocher à l'entraîneur, au staff... », a pesté l'actuel pensionnaire de Boavista lors d'une interview accordée à La Provence ce lundi. 

Articles liés