Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Vente, mercato... La terrible annonce de Claude Puel !

A moins qu'il change de propriétaires dans les prochaines semaines, le club stéphanois ne devrait pas se montrer actif lors de la prochaine session de transferts comme l'a laissé entendre Claude Puel en conférence de presse.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont fait part de leur envie de vendre l’ASSE. « Nous souhaitons ouvrir la porte à l’avenir. Ainsi, afin d'assurer la continuité et le développement de notre club, nous avons confié à une banque d'affaires réputée la mission de sélectionner le meilleur investisseur. (…) Dans l'unité et la solidarité, nous voulons tourner une page pour l'intérêt de l'ASSE » pouvait-on lire dans une lettre « ouverte à ceux qui aiment tant l'ASSE » adressée au Progrès. Comme indiqué par L’Equipe, plusieurs investisseurs auraient approché les deux dirigeants stéphanois notamment Olivier Markarian, PDG de Markal, et mandaté par un groupement régional pour négocier avec Roland Romeyer. Ce jeudi, le quotidien sportif a également évoqué l’intérêt d’un fonds d’investissement américain, qui souhaite confier un rôle central à Mathieu Bodmer. L’ancien joueur du PSG pourrait se voir confier un rôle de directeur sportif et aurait déjà une idée précise de ce qu’il veut à l’ASSE.

« On cherche à mettre quelque chose en place avec un aspect financier compliqué »

Selon L’Equipe, Mathieu Bodmer envisagerait de se séparer de Claude Puel, en grande difficulté en championnat. L’entraîneur de l’ASSE était d’ailleurs présent en conférence de presse ce vendredi, en marge d’une rencontre importante face à Montpellier, et n’a pas échappé aux questions sur la vente du club. « Nos présidents ont validé le fait que le club serait à l’écoute des repreneurs. Il faut être sérieux. Une reprise ne se fait pas du jour au lendemain et elle se fera avec des gens sérieux. Heureusement le club est serein. On cherche à mettre quelque chose en place avec un aspect financier compliqué. C’est pour cela qu’il faut garder le cap. La cession d’un club est quelque chose de sérieux. Cela se prépare. Il y a tout un protocole avec la DNCG. Ça ne se lance pas en l’air comme cela » a confié Claude Puel. L’aspect financier est crucial pour les dirigeants de l’ASSE puisque le club ne parvient pas à joindre les bouts dans un contexte délicat pour les équipes de football

« Nous ne pourrons pas être présents sur le prochain mercato »

Devant les médias, Claude Puel a reconnu que la situation était compliquée. Fragilisée par la crise sanitaire, l’ASSE traverse une période délicate. Et sans la venue d’investisseurs dans le Forez, difficile pour le club stéphanois de se montrer actif lors du prochain mercato estival. « Il y a tellement de joueurs touchés par le Covid, des blessures ou des petites alertes. Nous cherchons à donner du temps de jeu. Nous avons un rôle de développement car nous ne pourrons pas être présents sur le prochain mercato » a confié Claude Puel. A la recherche notamment d’un attaquant pour palier le prochain départ d’Anthony Modeste, les Verts pourraient avoir le plus grand mal à se renforcer cet été. Consciente des difficultés rencontrées par de nombreuses formations, la LFP envisage de voter en juin prochain une Ligue 1 réduite à 18 clubs dès la saison 2022/2023, tout cela avec l’accord de Canal +. Mais Claude Puel a affiché quelques réticences : « C’est une vision court-termiste car certains clubs sont en difficulté et ce n’est pas cela qui va nous permettre de concurrencer les autres ligues. Il faut une vraie refonte. Il faut un National professionnel avec quelques réserves au niveau. » Reste désormais à savoir su un investisseur posera ses valises à Saint-Etienne afin de relancer la machine verte et redonner un second souffle à une formation au bord de l'asphyxie.

Articles liés