Mercato - ASSE : Un projet inattendu émerge pour la vente du club !
Arthur Montagne

Alors que le processus de vente de l'ASSE est enclenché depuis plusieurs mois, plusieurs projets sont en course pour reprendre le club du Forez sans qu'aucun ne se dégage concrètement. L'opportunité pour voir le projet Socios prendre de l'ampleur. Thierry Simonnet, président de Socios Verts, y croit. 

Le processus de vente de l'AS Saint-Etienne entre dans sa dernière ligne droite. En effet, KPMG, le cabinet d'audit mandaté pour éplucher toutes les candidatures dans ce dossier, a fermé l'accès à la Data Room la semaine dernière, et a fixé à lundi dernier la date butoir pour transmettre une offre de rachat. « Plusieurs offres ont en effet été reçues par KPMG qui les étudie avec attention. Elles font l'objet de vérifications rigoureuses classiques dans ce genre d'opérations (crédibilité des engagements, origine des fonds etc...). KPMG effectuera la sélection des meilleures offres pour le club pour éviter toute mésaventure », expliquait d'ailleurs un communiqué diffusé par l'agence de communication de Patrick Chêne missionnée par l'AS Saint-Etienne dans un premier temps avant d'ajouter que « les actionnaires ont donné à KPMG la date limite du 23 novembre pour terminer ses investigations et donner ses conclusions finales sur la qualité des dossiers. » Autrement dit, les supporters de l'ASSE devraient très rapidement y voir plus clair, puisque le club pourrait être vendu avant la fin de l'année. Mais les fans des Verts pourraient bien jouer un rôle dans ce processus comme l'explique Thierry Simonnet a affirmé hier le président de Socios Verts.

Le projet Socios prend forme

Interrogé par TL7, Thierry Simonnet ne cache pas ses ambitions pour le projet Socios et donne quelques chiffres encourageant : « Le candidat à la reprise de l'ASSE qui accueillera les Socios à bras ouverts, on sera pour lui. On a dépassé les 1000 inscrits et les 100 000€ de promesses en seulement 6 jours. N'importe quelle personne peut mettre sa promesse sur le site, elle est incrémentée. On demande minimum 30€ pour les personnes physiques et 300€ pour les personnes morales. Comme ce sont des promesses, c'est de l'argent fictif. S'il y a 420 000 socios ? On peut aller beaucoup, beaucoup plus loin : on peut soit rentrer dans le capital de manière très, très forte, soit... plus. » Si l'idée n'est pas de faire de l'ASSE un club appartenant à ses supporters, comme c'est le cas au FC Barcelone ou au Real Madrid, les Socios pourraient entrer dans le capital du club et ainsi apporter leur contribution au nouveau propriétaire. Thierry Simonnet refuse toutefois de brûler les étapes. « Pour l'instant, on n'a pas de relation avec le club. On aura des relations quand on pèsera. Pour l'instant on ne pèse pas. En dessous de 4,2 millions est-ce qu'on démarchera le club. Si on est à 3M€, peut-être qu'on le démarchera. On est en train se s'étoffer, de recruter des bénévoles. On était 8, maintenant on est 12. Pour l'instant c'est trop tôt pour savoir quel est le profil de ceux qui ont fait des promesses. Dans les deux mois qui viennent, on va aller voir tous les groupes de supporters qui pèsent. On cherche plutôt des Stéphanois car on a des gens qui viennent d'un peu partout en France. Il nous manque des Ligériens », ajoute-t-il. Par conséquent, si le projet Socios continue de grandir, cela pourrait bien représenter une bonne nouvelle et des fonds supplémentaires pour l'ASSE.

Articles liés