Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Le Prince du Cambodge contre-attaque après la bombe lâchée par l'ASSE !

Candidat au rachat de l’ASSE, Norodom Ravichak a fermement répondu à la plainte déposée à son encontre par le club stéphanois pour « des faits de faux, usage de faux et tentative d'escroquerie. »

La vente de l’ASSE a connu un nouveau rebondissement ce lundi. Alors que ce 8 novembre correspondait à la date butoir fixée par le cabinet d’audit mentionné par les Verts KPMG pour la transmission des offres de rachat, PMA/SB Patrick Chêne, société de communication embauchée par KPMG, a fait savoir que l’ASSE allait porter plainte Norodom Ravichak. Le Prince du Cambodge qui s'était porté candidat pour racheter l’écurie stéphanoise est accusé d’avoir falsifié des documents de garantie financière. Une accusation contestée par le principal concerné.

Norodom Ravichak répond fermement à l'ASSE 

Par le biais de son agence de communication, Norodom Ravichak a fermement répondu à l’AS Saint-Etienne en affichant « sa sidération face aux accusations portées à son encontre » dans un communiqué adressé ce mardi matin : « Norodom Ravichak regrette la situation et les propos relayés dans la Presse. Nordom Ravichak est d'autant plus étonné que les négociations avec l'ASSE sont au point mort depuis plusieurs semaines. Norodom Ravichak n'a pas intégré la DataRoom. Le document n'a donc jamais servi de garantie financière pour le rachat du club. Norodom Ravichak dénonce une opération de destabilisation dans le processus de rachat de l'ASSE, le Prince ayant toujours été mobilisé dans l'intérêt du club et de ses supporters. Norodom Ravichak se réserve le droit d'engager toutes actions judiciaires appropriées en réponses à la plainte qui aurait été déposée à son encontre. »

Articles liés