Accès direct au contenu

Foot Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Zidane a toutes les cartes en main dans ce dossier chaud !

Alors que Martin Odegaard va faire son grand retour au Real Madrid et que Dani Ceballos pourrait en faire de même, l’avenir d’Isco dans la capitale espagnole semble désormais s’écrire en pointillés. Et si l’international espagnol n’aurait pas l’intention d’aller voir ailleurs cet été, le futur de l’ancien joueur de Malaga serait désormais entre les mains de Zinedine Zidane.

Florentino Pérez l’a annoncé : le mercato estival 2020 du Real Madrid ne sera pas celui de toutes les folies sur le marché des transferts. Conséquence directe de la pandémie de COVID-19 et de son impact sur les finances des clubs européens, ce choix a conduit le club de la capitale espagnole à mettre en stand-by tous les dossiers sur lesquels il travaillait, y compris celui de Kylian Mbappé, pourtant annoncé comme la priorité ultime des Madrilènes en matière de recrutement depuis plusieurs mois. Pour autant, si le Real Madrid ne compte pas se montrer dépensier cet été et qu’il compte plutôt vendre massivement, cela ne va pas l’empêcher de se renforcer. C’est dans cette perspective que les Merengue ont annoncé le retour de Martin Odegaard dans leur effectif dès cet été, et cela en dépit du fait que l’international norvégien devait initialement rester en prêt à la Real Sociedad pour une deuxième saison. Dani Ceballos, prêté cette saison à Arsenal, pourrait suivre les traces du Norvégien prochainement en revenant lui-aussi dans l’effectif de Zinedine Zidane, quand bien même sa relation avec le technicien français ne serait pas idyllique.

Malgré une forte concurrence, Isco penserait toujours avoir sa place

Ainsi, grâce à Martin Odegaard et éventuellement Dani Ceballos, les champions de LaLiga pourraient réussir à renforcer leur entrejeu, et cela à coût zéro. Une véritable bénédiction pour Zinedine Zidane, mais celle-ci pourrait désormais avoir des conséquences collatérales sur certains joueurs présents actuellement dans l’effectif madrilène, à commencer par Isco. En effet, l’ancien milieu de Malaga n’était déjà pas indiscutable cette saison, et sa situation ne devrait pas s’arranger à deux ans de la fin de son contrat actuel avec le retour de Martin Odegaard et celui possible de Dani Ceballos. Cependant, bien que sa continuité au Real Madrid soit loin d’être assurée, le milieu offensif de 28 ans aurait d’ores et déjà tranché sur la question. D’après les informations publiées par ABC ce vendredi, Isco n’aurait pas la moindre intention de quitter la Casa Blanca cet été. La compagne du natif de Benalmádena attend son deuxième enfant et, pour cette raison, le quadruple vainqueur de la Ligue des Champions ne souhaiterait pas quitter Madrid. Plus encore, l’Espagnol serait épanoui sportivement au Real Madrid et aurait la conviction d’avoir encore sa place dans l’effectif de Zinedine Zidane.

Zinedine Zidane n’aurait pas encore pris de décision pour l’avenir d’Isco

Et c’est justement ce même Zinedine Zidane qui devrait avoir le dernier mot sur l’avenir d’Isco à en croire les informations dévoilées par ABC. De leur côté, les dirigeants du Real Madrid considéraient qu’Isco est un joueur intéressant à vendre vu sa belle cote sur le marché des transferts, d’autant plus que ce mercato pourrait s’avérer être le dernier pour toucher une belle somme avec sa vente si jamais il venait à ne pas prolonger son bail expirant en juin 2022. Cependant, pour que ce scénario se produise, il faudra d’abord que Zinedine Zidane donne le feu vert à son départ. La tâche pourrait être bien plus complexe ensuite puisqu’il faudrait qu’Isco soit convaincu qu’il n’aura pas de temps de jeu la saison prochaine pour envisager l’hypothèse d’un départ. Enfin, si ces deux conditions venaient à être remplies, la direction madrilène n’aurait aucune intention de brader son joueur. Le Real Madrid attendrait entre 40 et 50M€ en cas de départ de son milieu, soit un montant que peu d’équipes peuvent se permettre de débourser. Le média espagnol note toutefois que la Juventus et Manchester City, qui suivraient tout deux Isco, pourraient être en mesure de débourser cette somme. Cependant, pour l’heure, la situation n’en serait qu’à sa première phase, à savoir celle d’avoir l’aval de Zinedine Zidane pour envisager cette vente. Du reste, personne n’aurait encore contacté son père et agent, preuve qu’il y a un débat au sein du club sur son cas. La balle est donc dans le camp de Zinedine Zidane.

Articles liés