Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Une légende du club se positionne pour la succession de Leonardo !

Directeur sportif de Sao Paulo, Raï pourrait quitter le club brésilien prochainement. Et l'ancien numéro 10 du PSG n'écarte aucun option pour son avenir.

Revenu au poste de directeur sportif du PSG en 2019, Leonardo ne ferait pas l'unanimité en interne. « Je ne suis pas persuadé que Leonardo reste très longtemps au club. C’est ce que lui dit en off à tous ses potes journalistes. "Je ne suis là que de passage, je n’ai pas les pouvoirs." (…) Il est détesté par 80% des employés, et je suis gentil. Je ne suis pas persuadé qu’il reste très longtemps parce que les Qataris ne le laissent pas faire une seule opération sans le surveiller », révélait Romain Molina à ce sujet. Par conséquent, la succession de Leonardo pourrait prochainement faire parler. Et dans cette optique, le nom de Raï pourrait rapidement revenir sur le devant de la scène. Légende du PSG, l'ancien numéro 10 du club parisien est actuellement directeur sportif de Sao Paulo, mais il n'écarte pas un départ et ne ferme pas la porte à un retour à Paris.

Raï ne ferme pas la porte au PSG

« Je suis directeur sportif de Sao Paulo, cela fait la troisième année. C'est la fin d'un cycle pour moi. On est 1er au championnat et j'espère finir avec le titre de Champion du Brésil. Je vais ensuite prendre un peu de vacances et voir ce que je vais faire. J'ai joué en France jusqu'en 1998, et j'ai fini ma carrière en 2000, j'ai fait beaucoup de projets et depuis trois ans je suis le directeur sportif du Paulo FC après avoir été présent au conseil d'administration du club. Je peux avoir différents rôles dans le football, mais peut-être pas dans un rôle de directeur sportif au quotidien. Il peut arriver plein de choses, mais je veux prendre mon temps pour prendre ma décision. Un retour au PSG, un fantasme ? Depuis deux ans et demi, je suis directeur sportif du Sao Paulo FC. J’apprends beaucoup. Je compte, un jour, avoir une expérience en Europe. Ma femme a vécu douze ans à Londres. Ça peut être l’Angleterre, la France, pourquoi pas Paris ? Je dois mûrir mon projet », lance-t-il au micro Téléfoot.

Articles liés