Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato : PSG, Real, Barça... Une opportunité XXL se confirme pour cet été !

Alors que David Alaba arrivera au terme de son contrat le 30 juin prochain au Bayern Munich, les dirigeants du club bavarois ont confirmé ce lundi que l’international autrichien ne prolongera pas son bail au cours des prochains mois.

Il pourrait être l’une des principales attractions de la prochaine fenêtre estivale des transferts. En effet, David Alaba arrivera au terme de son contrat au Bayern Munich le 30 juin et sera donc libre de tout contrat l’été prochain. Logiquement, bon nombre d’écuries ont flairé la bonne opportunité de marché en se positionnant sur le dossier. Ainsi, le Paris Saint-Germain, le Real Madrid ou encore le FC Barcelone ont été annoncés sur les traces du joueur de 28 ans. Pour l’heure, le club de la capitale espagnole est annoncé avec insistance comme son futur point de chute, et ce notamment dans un contexte où les négociations pour la prolongation de Sergio Ramos seraient dans l’impasse. Mais en attendant que la situation se décante avec davantage de précision, les dirigeants du Bayern Munich ont annoncé ce lundi que David Alaba quittera bien les champions en titre de Bundesliga en fin de saison.

« Les chances qu'il quitte le club à la fin de la saison sont d'environ 99,9% »

En effet, dans un entretien accordé à Sky Germany, Karl-Heinz Rummenigge a annoncé que les chances que David Alaba ne revêtisse plus la tunique rouge de l’écurie allemande en 2021/2022 étaient grandes. « Rien n'a été décidé à ce jour, mais les chances qu'il quitte le club à la fin de la saison sont d'environ 99,9%. Il a pris la décision d'essayer quelque chose de nouveau. J'ai été témoin de son arrivée au Bayern il y a plus de 12 ans. Il était un jeune garçon de 16 ans. Pendant tout ce temps, il a été non seulement un grand joueur, mais aussi une personne très sympathique. Il est toujours très engagé au Bayern sur le terrain, ce qui montre son sérieux. C'est toujours le même homme charmant que nous aimons tous ici et il mérite d'être bien traité jusqu'à son dernier jour. Je serais ravi si nous pouvions nous séparer avec beaucoup de titres à la fin de la saison », a-t-il indiqué dans des propos rapportés par AS.

« Nous avons mis beaucoup d'argent sur la table, une somme qui n'a apparemment pas suffi à le convaincre au final »

Ainsi, il n’y a quasiment plus de suspense pour l’avenir de David Alaba qui, sauf énorme retournement de situation, ne s’écrira pas au Bayern Munich. Il faut dire qu’il était annoncé que le natif de Vienne avait des prétentions salariales démesurées pour prolonger son bail en Bavière. Les négocations pour sa prolongation se sont donc avérées être un fiasco pour les Munichois, et Karl-Heinz Rummenigge a tenu à apporter ses vérités à ce sujet auprès de Sky Germany. « Je dois ici défendre Hasan Salihamidzic (directeur sportif). Il a commencé à parler avec l'entourage du joueur en février 2020, c'est-à-dire il y a exactement un an. Nous avons eu beaucoup de temps et nous devons nier les contes de fées qui existent à cet égard. Nous avons mis beaucoup d'argent sur la table, une somme qui n'a apparemment pas suffi à le convaincre au final. Ce sont des choses que nous devons accepter. Nous parlons d'un joueur qui nous est très précieux depuis plus de 12 ans, il n'y a donc pas de problème. En été, nous nous séparerons à l'amiable. J'ai versé une larme ou deux lorsque j'ai dit au revoir à Thiago l'été dernier et je n'exclus pas que la même chose se produise si je croise David le jour où il doit partir », a-t-il confié.

« Nous n'avons plus parlé de son contrat »

Et tout indique qu’il n’y aura pas de nouveau retournement de situation dans ce dossier. En effet, Herbert Hainer, a emboîté le pas de Karl-Heinz Rummenigge en affirmant qu’il n’y aura pas de nouvelles négociations. Quant à l’avenir de David Alaba, le président du Bayern Munich a indiqué que rien n’était encore joué pour le Real Madrid. « Je l'ai félicité par courriel d'avoir été nommé footballeur autrichien de l'année. J'ai reçu une réponse de sa part en seulement 15 minutes. Il était heureux pour le trophée, mais nous n'avons plus parlé de son contrat. Il est de bonne humeur. En tant qu'entité, nous devons faire face à ce type de situation de manière professionnelle. Lui et son agent (l'Israélien Pini Zahavi) avaient leurs idées sur la structure financière de leur nouveau contrat. C'est parfaitement légitime. S’il ira à Madrid ? Pour autant que je sache, ce n'est pas encore fait », a-t-il indiqué.

Articles liés