Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Paris hausse le ton, Mbappé perturbé ?

Alors que la prolongation de Neymar se profile très bien, celle de Kylian Mbappé n’évolue pas vraiment, à tel point que l’Émir du Qatar se mêle du dossier et exige une réponse rapide. Sur le terrain, l’attaquant français est moins bien, peut-être perturbé par son avenir.

Toujours pas fixé sur son futur, Kylian Mbappé laisse le PSG dans le flou. Depuis plus d’un an, Leonardo s’active sur les prolongations de ses deux joueurs phares : Neymar et Mbappé. Le premier va signer d’ici quelques jours, mais le second traîne la patte. Le clan de l’attaquant français réclame une augmentation de 5 millions d’euros par an, ce qui retarde les négociations. A un an de la fin de son contrat, Leonardo commence à mettre la pression au joueur de 22 ans. « On va arriver au moment et je pense que c'est bientôt, de dire quelle est la vision de tout le monde pour le futur. C'est important pour tout le monde », a déclaré le directeur sportif du PSG chez France Bleu Paris en février dernier. Pour préparer le mercato parisien, le dirigeant brésilien doit absolument connaître les volontés de son joueur. En cas de départ, la vente de Mbappé permettrait au PSG d’attirer un joueur de gros calibre comme Ronaldo ou Messi. Car en plus d’occuper le quotidien de Leonardo, ce dossier est également suivi de très près par l’Émir du Qatar à Doha. Selon les informations d’El Chiringuito, émission espagnole, rapportées par Foot Mercato, il attend une « décision ferme et définitive » dès le retour de la trêve internationale.

Perturbé par son avenir ?

Ce feuilleton expliquerait-il la triste performance de Kylian Mbappé contre l’Ukraine ce mardi ? Personne ne le sait. Mais depuis le match à Barcelone, la forme du joueur est descendante, hormis sa performance contre l’OL. Ce mercredi, l’attaquant du PSG a paru emprunté. Sans inspiration, insuffisant techniquement, il a été remplacé logiquement avant la fin du match et aurait même pu quitter le terrain plus tôt. « J'en parlerai tranquillement avec lui. Il sait qu'il n'a pas fait un bon match. Il n'était pas dans les meilleures conditions et il n'avait pas les mêmes sensations. L'adversaire s'est adapté, il y avait deux ou trois joueurs sur lui. Le dispositif de l'Ukraine a compliqué son influence dans le jeu. Avec sa qualité, je comprends que l'adversaire prenne ces dispositions », a analysé Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, après la rencontre. Pour contrer le Golden Boy 2017, Andrei Shevchenko a confirmé la mise en place d’un plan « anti-Mbappé ». « Nous avons mis en face plus de joueurs pour fermer ce flanc. L'un devait faire pression sur lui, l'autre fermer l'espace. Ce plan a marché et le mérite en revient aux joueurs », a déclaré le sélectionneur ukrainien après le match nul concédé au Stade de France. Si le Parisien est peut-être perturbé par son futur, il est surtout scruté et redouté par tous ses adversaires…

Articles liés