Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo dévoile sa stratégie pour la fin du mercato !

Le temps presse pour le Paris Saint-Germain. Peu actif jusqu'ici sur le mercato, le club de la capitale n'a plus que quelques heures pour se renforcer dans différents secteurs de jeu. Leonardo fait le point et affiche ses ambitions pour le PSG.

Le money-time du mercato s'annonce bouillant pour le PSG. En effet, alors que le marché des transferts fermera ses portes lundi soir, Thomas Tuchel n'a pas manqué d'afficher son impatience et son agacement face à l'immobilisme parisien durant l'été. Après avoir levé les options d'achat de Mauro Icardi et Sergio Rico, Leonardo a obtenu le prêt avec option d'achat d'Alessandro Florenzi en provenance de l'AS Roma, ainsi la signature d'Alexandre Letellier qui est arrivé libre afin d'occuper le poste de troisième gardien suite aux départs de Garisonne Innocent et Marcin Bulka. Mais c'est bien insuffisant aux yeux de l'entraîneur du PSG qui souhaiterait voir débarquer au moins trois nouvelles recrues, à savoir un défenseur central, un milieu de terrain et un attaquant. Leonardo peut-il le faire en moins de trois jours ? Le directeur sportif tente en tout cas de donner une idée de son travail.  

Difficile de recruter sans vendre

Présent en zone mixte après le large succès du PSG contre Angers (6-1), Leonardo a ainsi fait un gros point sur le mercato. Et il commence par rappeler que le contexte très particulier rend ce marché compliqué et que sans vendre, il sera difficile de se renforcer : « Ça c’est complexe. Je pense que vous le savez, vous êtes professionnels du métier, vous savez comment ça se passe. Aujourd’hui, tout le monde sait qu’il n’y a pas seulement la crise te faisant perdre de l’argent mais aussi le fair-play financier, lié à tes revenus. Si tu n’as pas de revenus, tu ne peux pas dépenser. Ça c’est évident. Mais aujourd’hui, ce n’est pas une question de revenus, on a plus de 100 millions en moins de revenus. Ça c’est la situation actuelle : tout est bloqué. C’est facile à comprendre. Et ensuite, il y a la question économique, si tu perds, tu perds. Il y a des entreprises qui ferment là, ce n’est pas une question de football. C’est ça ce qu’il se passe en ce moment. Mais bon… ce n’est pas qu’un discours. Je pense qu’on va essayer de faire des choses, on va voir un peu, on trouve toujours des choses. Rien n’est sûr mais si on reste comme ça, c’est ça qu’on demande à tout le monde, l’esprit de sacrifice, de respecter les règles du club, la politique sportive et d’avancer. » Un message peu optimiste qui n'empêche toutefois pas Leonardo d'avoir des idées.

Uniquement des prêts sont envisageables

En effet, comme il l'a déjà expliqué, le contexte pousse les clubs à se montrer créatif sur le marché. Ainsi, à l'image de la transaction réalisée pour attirer Alessandro Florenzi, la formule basée sur des prêts avec option d'achat pourrait être privilégiée. « Tout le monde fait ça, c’est devenu, un peu, oui… C’est plus difficile d’être vraiment créatif pour ça parce que ça dépend de beaucoup de petites choses et bon, on n’oublie pas que cette année on a aussi fait Icardi. Parce qu’Icardi ça représente un investissement de la nouvelle saison et Florenzi aussi en prêt. Un joueur comme Icardi, peu d’équipes l’ont fait cette année », explique Leonardo. Le directeur sportif du PSG confirme que le club « cherche des opportunités », d'ici lundi soir, mais à quel poste ? « Le poste, cela peut changer : j'en prends un, j'en prends un autre, cela devient quelque chose de stratégique et cela dépend de ce que t'offres le mercato pour avoir des alternatives. On va voir comment vont se finir les derniers jours. » Autrement dit, les dernières jours du mercato peuvent encore réserver des surprises du côté du PSG.

Articles liés