Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Après l'humiliation du Barça, la presse catalane relance le feuilleton Neymar !

Ce n'est pas une grande surprise, mais suite à l'humiliation subie par le FC Barcelone en Ligue des Champions, le nom de Neymar fait son grand retour à la Une de la presse catalane. Josep Maria Bartomeu rêverait de rapatrier le Brésilien afin d'éteindre l'incendie.

Le FC Barcelone traverse une crise sans précédent depuis son élimination humiliante contre le Bayern Munich vendredi soir (2-8) en quart de finale de la Ligue des Champions. Une déroute qui vient ponctuer une série d'échecs européens. Contre l'AS Roma puis Liverpool, le Barça avait déjà vécu des soirées compliquées, mais rien de comparable avec ce qui s'est déroulé à Lisbonne. En réalité, la remontada face au PSG a été le déclencheur de la chute qui a suivi. L'exploit face aux Parisiens a précipité le départ de Neymar durant l'été 2017. Et cette fois-ci, les changements devraient être encore plus importants. Quique Setién va être démis de ses fonctions, tandis que l'avenir de nombreux joueurs est en suspens à l'image de celui de Lionel Messi qui aurait réclamé son départ. Une révolution se prépare donc au Barça. Mais afin d'éviter le cataclysme, Josep Maria Bartomeu n'aurait qu'une idée en tête : faire revenir Neymar.

Neymar, de nouveau la priorité de Bartomeu

Comme souvent quand ça va mal au FC Barcelone, la presse catalane sort la carte du retour de Neymar. Et sans surprise, c'est encore le cas aujourd'hui. En effet, ce lundi Sport met le Brésilien en Une avec un titre clair, mais légèrement redondant : « Le Barça pense à nouveau au retour de Neymar. » Conscient de la situation catastrophique au Barça, Josep Maria Bartomeu espère réaliser une énorme opération afin de calmer les supporters, mais également le vestiaire. Et quoi de mieux que de rapatrier un Neymar qui semble plus fort que jamais ? Le président du Barça a conscience que d'un point de vue sportif et marketing, il n'y aurait pas de meilleurs coups que le recrutement de la star brésilienne. Dans cette optique, le FC Barcelone aurait déjà prévu son offensive puisque une offre comprise entre 50 et 60M€ plus Antoine Griezmann serait envisagée afin de lancer les discussions avec le PSG. En difficulté financière, le Barça ne peut pas envisager un transfert sec et tentera donc encore une fois d'inclure des joueurs dans la transaction, sa seule option pour espérer boucler un tel deal.

La situation a changé au PSG

Toutefois, contrairement à l'été dernier, Neymar semble bien moins décidé à quitter le PSG. Et la réciproque est également valable. Dans l'euphorie de la qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions, Nasser Al-Khelaïfi a d'ailleurs sorti les barbelés pour sa star : « Ney avec Kylian est l’un des meilleurs au monde. Aujourd’hui il a été l’homme du match. Il a fait un grand match. Depuis 3 mois, il a changé beaucoup de choses dans l’équipe. Je sentais quelque chose dans l’équipe quelque chose de très spéciale depuis quelques mois. Si je veux le voir rester ? Oui avec Kylian, jamais ils vont partir, ils vont rester j’en suis sûr. » D'ailleurs, comme l'explique Sport, si jamais le PSG venait à remporter la Ligue des Champions, ce serait un atout de plus pour le club de la capitale dans ce dossier. Neymar pourrait tourner la page de ses deux premières saisons frustrantes à Paris. Et le JDD révélait même que Leonardo songeait à accélérer les discussions pour prolonger le bail du Brésilien qui prend fin en 2022, suite à sa prestation magistrale contre l'Atalanta. Autrement dit, les problèmes du FC Barcelone ne sont pas ceux du PSG qui ne semble pas avoir l'intention de lâcher Neymar, surtout dans un deal impliquant un échange de joueurs. Et du côté du Brésilien aussi la mentalité a évolué puisqu'il semble plus épanoui que jamais à Paris comme le révélait récemment en exclusivité le10sport.com. Un an après, la donne a changé, et même si le Barça compte revenir à la charge, le retour de Neymar semble plus hypothétique que jamais.

Articles liés