Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : 700M€, Ajroudi... Des incertitudes autour du projet de Boudjellal

Alors que le projet porté par Mourad Boudjellal pour le rachat de l'OM est au cœur de l'actualité, les dernières révélations sur le sujet laissent planer des zones d'ombres.

Le projet porté par Mourad Boudjellal n'a échappé à personne. Depuis vendredi, l'ancien patron du RCT multiplie les déclarations pour présenter ce projet mené par des investisseurs du Moyen-Orient pour racheter l'OM, et ce malgré les déclarations de Jacques-Henri Eyraud, assurant que le club phocéen n'était pas à vendre. Pourtant, comme le10sport.com vous l'avait expliqué le 8 juin dernier, Frank McCourt est bien à l'écoute des propositions éventuelles, mais le projet dans lequel est impliqué Mourad Boudjellal reste encore très flou, voire trop.

L'incertitude Ajroudi

Tout d'abord, l'homme d'affaires franco-tunisien ayant approché Boudjellal et cité par ce dernier fait l'objet de nombreuses interrogations. D'après plusieurs sources, il s'agirait de Mohamed Ayachi Ajroudi, à la tête de plusieurs sociétés d'envergure internationale, et son profil laisse songeur tout comme l'origine des fonds, émanant de sociétés privées et étatiques selon l'ancien président du RCT . « Quand certains disent qu’il arrive avec des fonds saoudiens, je me suis renseigné, c’est bidon. Ce n’est pas encore de l’escroquerie, mais c’est du bluff. Ça n’a rien à voir avec MBS (Mohammed bel Salmane, le prince de l’Arabie Saoudite). C’est quelqu’un qui s’invente une histoire, beaucoup de choses. Il n’est pas du tout dans les petits papiers de l’Arabie saoudite », explique pour sa part le journaliste Thibaud Vézirian, très actif dans le dossier vente de l'OM. Depuis, le club phocéen se serait également renseigné sur Ajroudi et aurait vite estimé que tout cela n'était « pas sérieux » d'après le JDD. Les instances du football français seraient également assez dubitatives concernant l'intérêt du Franco-Tunisien.

Les 700M€ évoqués, une « fake news » ?

Les montants évoqués restent également assez abstraits pour l'instant. Rapidement, la somme de 700M€ a été citée par plusieurs médias. 300M€ seraient alors consacrés au rachat pur de l'OM, afin de convaincre Frank McCourt de laisser sa place, 200M€ serviraient à combler les dettes tandis que les 200M€ restants seraient pour le recrutement de l'équipe. Mais cette somme astronomique qui fait déjà saliver plus d'un supporter semble peu crédible aux yeux de certains. « Pour qu’une telle somme sorte aujourd’hui d’Arabie saoudite, elle doit être validée par le gouvernement. Or, les Saoudiens, via leur fonds souverain (PIF), sont en discussions pour racheter Newcastle. Il est très peu probable que les autorités valident deux rachats simultanés. Pour mener une telle opération, il faut être dans les petits papiers de ‘MBS’ et du pouvoir. Or, ce n’est pas le cas d’Ajroudi », précisait un businessman français dans Challenges. De son côté, Louis Acariès, qui est pour l'heure le seul homme officiellement cité dans ce projet en plus de Mourad Boudjellal a qualifié de « fake news » sur Europe 1 les révélations concernant ces 700M€.

Boudjellal persiste et signe

Au fil des jours, les zones d'ombre se multiplient donc autour de ce projet. Citée comme étant la banque d'affaires mandatée pour ce projet, Rothschild a nié son implication. Mourad Boudjellal a toutefois réaffirmé ce samedi que tout était sérieux et qu'une offre concrète sera formulée dans les prochains jours à Frank McCourt. L'occasion pour tout le monde d'en savoir plus sur le sérieux de cette opération.

Articles liés