Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato - FC Nantes : Le licenciement de Domenech semble déjà faire l'unanimité en interne !

Raymond Domenech remplacé par Antoine Kombouaré, et voilà que le FC Nantes renoue avec la victoire. Des joueurs motivés et comblés par ce qu'apporte leur nouvel entraîneur, qui semble déjà faire l'unanimité en interne. 

Quelques semaines après l'arrivée de Raymond Domenech en qualité d'entraîneur, les dirigeants du FC Nantes ont pris la décision de changer, une énième fois, de profil pour occuper ce poste primordial. Et pour cause, en 46 jours à la tête des Canaris, l'ancien sélectionneur des Bleus n'est pas parvenu à relancer la machine, affichant un bien triste bilan de 4 matchs nuls et 3 défaites. Pour lui succéder, Waldemar et Frank Kita ont jeté leur dévolu sur Antoine Kombouaré. Après une présentation à la presse pimentée de déclarations ô combien lunaires, celui qui a été formé au club lorsqu'il était joueur est passé à l'action. Pour la première d'Antoine Kombouaré sur le banc nantais, les Canaris se déplaçaient sur la pelouse d'Angers. En sept minutes seulement, Nantes menait déjà 2-0, grâce à des buts de Moses Simon (4e) et d'Imran Louza (7e) sur penalty. De quoi lancer la révolte ? Malgré une légère baisse de régime affichée à la réduction du score de Thomas Mangani (33e), les Nantais sont rentrés aux vestiaires en menant au score. Ce qui a eu le don de réjouir un certain Imran Louza, qui a adressé quelques mots à Antoine Kombouaré au micro de Canal + : « Il nous donne cette détermination et il nous encourage sur le banc. Le coach nous fait du bien. » En seconde période, le FC Nantes a tenu, jusqu'à ce que Kader Bamba vienne sceller le match d'un but à la 85e minute. Un but synonyme de victoire pour le FC Nantes, la première depuis novembre dernier. Regain de fierté de la part des joueurs ou véritable apport de la part d'Antoine Kombouaré ? Les avis divergent en interne. 

« On était sur une mauvaise série, il fallait une nouvelle dynamique »

Après avoir retrouvé le goût de la victoire, les joueurs du FC Nantes ont également retrouvé le sourire grâce à ce succès à l'extérieur qui leur permet de décrocher trois points primordiaux dans la course au maintien. Au terme de la rencontre, certains éléments du vestiaire se sont exprimés, vraisemblablement conquis par le nouveau souffle apporté par Antoine Kombouaré depuis sa nomination. C'est notamment le cas de Kader Bamba, buteur en fin de rencontre donc, qui a tenu à rendre hommage à l'entièreté du vestiaire, de ses coéquipiers à son nouveau coach, au micro de Canal + toujours : « On était sur une mauvaise série, il fallait une nouvelle dynamique. Le coach nous a apporté de l’énergie, de la solidarité entre nous. Ce (dimanche) soir, on a fait les efforts pour tout le monde. On était conscients de la situation, on a essayé de faire mieux depuis mercredi (et l'élimination du FC Nantes en Coupe de France face au RC Lens, ndlr). On a eu de la réussite. Il faut continuer comme ça, il faut gagner. » Un constat qui semble également être partagé par Alban Lafont. Interrogé en conférence de presse d'après-match, le gardien du FC Nantes a, à son tour, dressé un premier constat sur les changements bénéfiques apportés par Antoine Kombouaré« Il nous transmet beaucoup d’énergie, on a besoin de ça dans la position où nous sommes. C’est ce qu’il nous faut. C’est un coach qui communique beaucoup avec les joueurs, dans le vestiaire mais aussi pendant le match. On a des jeunes qui ont besoin de ça, ça ne peut être que positif », a-t-il insisté, vraisemblablement davantage convaincu par les premiers pas d'Antoine Kombouaré que par le passage de Raymond Domenech. De son côté, le nouvel entraîneur du FC Nantes s'est également félicité, sans pour autant tirer de conclusions hâtives. 

« Si on avait perdu aujourd’hui, ça n’aurait pas été un problème car l’équipe est toujours malade »

Grâce à cette victoire, couplée au match nul concédé par Lorient sur la pelouse de Monaco (2-2), le FC Nantes revient à un point des Merlus, actuel 17e de Ligue 1. Le chemin est encore très long pour espérer se maintenir dans l'élite. Et ça, Antoine Kombouaré en a bel et bien conscience, comme en témoigne sa réaction en conférence de presse d'après-match, dans des propos rapportés par RMC Sport« Je vais être très clair : si on avait perdu aujourd’hui, ça n’aurait pas été un problème car l’équipe est toujours malade. On gagne, c’est bien, mais ce ne sont que trois points de pris. L’objectif final est le maintien, il y a encore beaucoup de points à prendre. » Une position compliquée à gérer pour tout un club, mais qui ne l'a pas empêché de savourer cette victoire pour autant : « C'est pas mal pour des débuts. C’est surtout une belle surprise. Je ne vous cache pas que j’ai pensé à des choses avant ce match-là. Aujourd’hui, ça s’est déroulé comme je le pensais. J’ai demandé à mes joueurs de ne pas avoir peur, de jouer. Notre début de match est exceptionnel, on mène rapidement 2-0. Quand Angers a mis son but, ça a été compliqué, notre début de seconde période a été très compliqué. On a eu un peu de réussite. On a fait ce qu’il faut pour plier le match à la fin. » Après quoi Antoine Kombouaré s'est réjoui pour ses joueurs. « Je suis content de leur prestation dans une période compliquée pour eux. La révolte, ce n'est pas parce que je suis arrivé, c'est parce qu'ils ont pris conscience de la situation. C'est une énorme récompense du travail fourni, je suis forcément très heureux mais ce n'est qu'un match. Je ne sais pas si cette victoire va nous donner de la confiance, mais elle va nous donner un peu de répit », a-t-il confié à la presse. Prochain rendez-vous pour Antoine Kombouaré et le FC Nantes, qui vont avoir à coeur de confirmer, face à un Olympique de Marseille en crise, samedi prochain (17h). 

Articles liés