Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Pour sauver les meubles, le Barça va devoir faire des choix !

En proie à de grosses difficultés financières, en partie dues à la crise sanitaire liée au Covid-19, le FC Barcelone se retrouve dos au mur et contraint de dégraisser à la fois au niveau de son effectif et de son secteur de recrutement.

« Le Barça sera sur le marché, disposé à effectuer les opérations qu'il jugera appropriées. Bien sûr, nous aurons la capacité. Je le répète, nous sommes le club qui a le plus de revenus dans le monde. Le fait que les revenus soient réduits, comme tout le monde, ne nous empêche pas d'être le club qui a le plus de revenus dans le monde. Ceux qui disent que le Barça est très mal, je leur dis qu'à la fin, au 30 juin, nous continuerons à être le club qui a le plus de revenus, mais moins parce que tout le monde baisse. ». Le 30 mars dernier, quelques jours après la suspension des compétitions afin d’éviter la propagation du Covid-19, Josep Maria Bartomeu faisait passer ce message. Le président du FC Barcelone tenait alors à calmer les supporters en assurant que compte tenu des revenus colossaux du club blaugrana, le Barça sera actif sur le marché pour effectuer les opérations nécessaires. La date du 30 juin évoquée par le président Bartomeu n’est cependant pas anodine. Elle signifie la fin de l’exercice fiscal et la date butoir du club et des autres équipes européennes pour rendre leur bilan économique. Ainsi, d’ici là, le FC Barcelone devra trouver le moyen de vendre pour 70M€, au vu de la réalité économique actuelle et de la situation du club culé. Cette somme n’est pas hasardeuse car elle représenterait, selon ESPN, les besoins de l’institution catalane pour rééquilibrer les comptes. Et cette situation pourrait pousser le FC Barcelone à prendre une grosse décision au sein d’une branche importante du club.

La moitié de la cellule recrutement démantelée ?

À ce jour, le FC Barcelone détient une cellule recrutement qui compterait toujours selon ESPN pas moins de 40 personnes. Dans l’optique d’une restructuration et d’économies, le Barça devrait se séparer d’entre 15 et 20 éléments de ce secteur. La grande majorité de cette cellule va voir ses contrats arriver à expiration en juin et ne seraient pas sur le point d’être renouvelés. Durant le confinement et l’arrêt des compétitions, les joueurs ont certes acceptés de réduire les salaires de 70%, mais cela n’aurait pas été le cas de la plupart des scouts qui ont touché l’intégralité de leurs revenus d’après le média. Pour ce faire et compte tenu des pertes enregistrées, ESPN a assuré que les dirigeants blaugrana pourraient contraindre les joueurs à faire à nouveau une croix sur une partie de leurs salaires la saison prochaine, le club se trouvant dans l’obligation d’injecter 200M€ dans son budget. Le Barça traverse donc une passe difficile, et afin d’être actif sur le marché comme Josep Maria Bartomeu l’a promis, des ventes vont être nécessaires pour lancer la locomotive blaugrana. La tête de gondole de ce dégraissage se nommerait Philippe Coutinho.

Coutinho pour lancer le mercato du Barça

Le 24 mai dernier, le10sport.com vous dévoilait qu’Arsenal rêvait de recruter Philippe Coutinho à l’intersaison. Mikel Arteta apprécie particulièrement le profil du Brésilien et aimerait faire de lui son maître à jouer dans l’entrejeu. Néanmoins, en plus de Chelsea qui semble plus apte à mener à bien une telle opération d’un point de vue financier, Newcastle qui est sous le point de passer sous pavillon saoudien aurait enclenché les premières discussions. Ces dernières heures, la presse ibérique a assuré que Coutinho ne jurerait que par la Premier League s’il devait plier bagage cet été après avoir vécu une expérience peu fructueuse au Bayern Munich en prêt cette saison. ESPN fait un point sur ce dossier en révélant que contrairement à certains bruits de couloir, Manchester United ne devrait pas tenter quoi que ce soit pour Philippe Coutinho, Ole Gunnar Solskjaer ne souhaitant pas l’accueillir à Old Trafford. Arsenal, Chelsea ainsi que Tottenham seraient sur les rangs d’après le média. Néanmoins, aucun club à ce jour n’accepterait de s’aligner sur les demandes extravagantes du FC Barcelone concernant l’indemnité du transfert. Cependant, comme le10sport.com vous l’a révélé le 27 mai, Arsenal travaille sur ce dossier depuis la fin de l’année civile de 2019. De quoi démontrer la détermination des Gunners dans cette opération. Philippe Coutinho, via sa vente, pourrait bien être l’une des clés du salut du FC Barcelone

Articles liés