Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Neymar, Cristiano… Ce témoignage qui en dit long sur le feuilleton Messi !

Alors qu’il a littéralement enflammé la toile dès l’envoi de son burofax, Lionel Messi ne manquerait pas spécialement à la Liga s’il devait quitter le FC Barcelone selon Javier Tebas.

Le FC Barcelone est passé à deux doigts du cataclysme cet été. Après l’humiliation subie lors du quart de finale de Ligue des champions à Lisbonne en août dernier face au Bayern Munich (8-2), le Barça aurait pu perdre son capitaine, sa légende vivante, puisque Lionel Messi aurait pu s’en aller à un an de l’expiration de son contrat. En effet, par le biais de sa clause lui permettant de rompre son bail de façon unilatérale à chaque fin de saison, La Pulga a envoyé un burofax lors des derniers jours du mois d’août afin de faire connaître sa volonté à ses dirigeants. Campant sur ses positions alors que la clause n’était plus valable depuis le mois de juin, la direction du FC Barcelone a fait capoter son départ. Ce qui a particulièrement agacé Lionel Messi qui s’était livré à coeur ouvert au début du mois de septembre pour Goal où il disait tout ce qu’il pensait du président Josep Maria Bartomeu. Messi est finalement resté au FC Barcelone alors qu’il se trouve dans l’ultime année de son contrat. Mais faut-il s’inquiéter d’un éventuel départ du numéro 10 du Barça ? Pas vraiment selon Javier Tebas.

Pour Javier Tebas, le départ de Messi « ne serait pas un drame »

Habitué à s’exprimer dans la presse, Javier Tebas a profité d’un entretien avec l’AFP afin d’évoquer le feuilleton Lionel Messi qui a tenu en haleine la planète football pendant environ deux semaines. Le président de la Liga est dans le flou pour la suite de l’aventure blaugrana de Messi. « Si Messi restera jusqu’à la fin de sa carrière au FC Barcelone ?  Je l'ignore. Il est là cette saison, et Messi fera ce qu'il doit faire. En revanche, je pense que si Messi quitte le Barça, la marque "Messi-Barcelone", cette marque commerciale qui existe et fonctionne très bien partout dans le monde, en serait très affectée. Je crois que Messi doit bien réfléchir à ce qu'il veut faire ». Mais pour le président Tebas, l’élite du football espagnol ne sera pas pour autant touchée par son départ si ce dernier venait à se réaliser et a pris les exemples de Neymar et de Cristiano Ronaldo pour justifier sa position. « Ce ne serait pas un drame. Cristiano Ronaldo est parti (du Real Madrid à la Juventus de Turin en 2018, ndlr), Neymar est parti (du Barça au Paris SG en 2017, ndlr), et ça n'a pas été un drame. Neymar est parti au PSG, et je ne crois pas que le championnat de France soit désormais positionné sur le devant de la scène internationale. C'est la réalité. Ceux qui pensent que les joueurs sont ceux qui font les championnats ou la marque d'une compétition se trompent ». Voici le témoignage que Javier Tebas a livré dans des propos rapportés par Eurosport.

Gerard Piqué n’a pas raté le Barça dans sa gestion du feuilleton Messi !

Invité à s’exprimer sur le départ avorté de Lionel Messi cet été, Gerard Piqué, coéquipier de longue date du capitaine du FC Barcelone, n’a pas caché sa déception concernant la position de la direction barcelonaise sur la question. « Est-ce que j’ai envoyé des messages à Messi ? Ces jours là, je n’ai pas énormément parlé avec lui car je pensais que c’était une décision personnelle. Je me rappelle d’un message : « Leo, c’est juste un an et de nouveaux gens arrivent… ». Leo avait gagné largement le droit de prendre une décision et s’il considérait qu’il devait partir… En tant que président, j’aurais fait différemment. Comment ? Un joueur qui t’a tant donné pendant 16 ans… Tu es obligé de trouver un accord avec lui. Les deux parties ne peuvent pas être aussi distantes. Envoyer un burofax était la solution ? Je me suis demandé : Comment il être le meilleur joueur de la planète, dont nous avons la chance de profiter, il se lève un jour et il envoie un burofax car il estime ne pas être écouté ? Tout est très choquant. Qu’est-ce qu’il se passe. Leo mérite tout. Le nouveau stade doit crier son nom. Nous devons préserver nos figures, pas les discréditer ». Reste à savoir désormais si Messi choisira de définitivement tourner la page l’été prochain ou si le changement de présidence l’incitera à poursuivre son histoire avec le FC Barcelone.

Articles liés