Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Le clan Messi fait une nouvelle annonce fracassante !

Alors que le FC Barcelone et la Liga insistent sur le fait que Lionel Messi dispose d’une clause libératoire dans son contrat fixée à 700 M€, le père et agent du joueur a tenu à fermement démentir ces allégations… avant que La Liga ne lui réponde quelques minutes plus tard.

Nouvel épisode dans le feuilleton Lionel Messi ! L’international argentin souhaite quitter le FC Barcelone cet été, à un an du terme de son contrat, et a informé le club catalan de sa volonté par le biais d’un burofax transmis au service juridique du Barça il y a quelques jours. Dans cette optique, l’attaquant de 33 ans souhaite s’appuyer sur une clause de résiliation présente dans son contrat, qui lui permet de mettre fin à celui-ci de manière unilatérale. Toutefois, la date de cette clause pose question, le FC Barcelone estimant qu’elle a expiré le 10 juin dernier tandis que les avocats de Lionel Messi considèrent qu’elle prend en réalité fin dix jours après la fin de la saison. Au milieu de ce litige, un autre problème s’est élevé dans la volonté de départ du natif de Rosario, à savoir celui qui concerne sa clause libératoire. Celle-ci, fixée à 700 M€, serait toujours en vigueur selon Josep Maria Bartomeu, qui a été soutenu dans son idée par La Liga dans un communiqué émis le 30 août dernier. C’est notamment sur cette clause que le président des Blaugrana a fondé toute sa position de fermeté avec le sextuple Ballon d’Or en refusant de le laisser partir. Ainsi, aux yeux du FC Barcelone, la seule manière pour le PSG ou Manchester City de recruter Lionel Messi serait de débourser cette somme, qui est bien évidemment dissuasive. Ainsi, la situation semblait être au point mort… jusqu’à ce que des informations de la Cadena SER et de L’Equipe avancent que cette fameuse clause avait en réalité expiré une fois la saison 2019/2020 terminée. Une version confirmée ce vendredi par Jorge Messi, père et représentant du joueur, qui a rencontré Josep Maria Bartomeu ce mercredi afin de débloquer la situation, en vain. Par le biais d’un communiqué, il a en tout cas affirmé que Lionel Messi n’avait aucune clause libératoire de 700 M€ dans son contrat. 

« Il est évident que l'indemnisation de 700 M€ ne s'applique pas du tout »

« M. Jorge Horacio Messi, en sa qualité de représentant du joueur de football professionnel Lionel Andrés Messi, en réponse à la note d'information publiée le 30 août 2020 par La Liga, relative à la situation contractuelle du joueur, et outre sa partialité manifeste due au rôle que cette institution représente dans la défense des intérêts de ses associés, déclare : 

Premier point : Nous ne savons pas quel est le contrat qu'ils ont analysé et sur quelles bases ils ont conclu qu'il y aurait une "clause libératoire" applicable au cas où le joueur déciderait de demander la résiliation unilatérale du contrat, avec effet à la fin de la saison sportive 2019/2020. 
Second point : Ceci est dû à une erreur évidente de leur part, comme le stipule la clause 8.2.3.6 du contrat signé entre le club et le joueur : "Cette compensation ne s'applique pas lorsque la résiliation du contrat par décision unilatérale du joueur prend effet à partir de la fin de la saison sportive 2019-20". 
Sans préjudice des autres droits qui sont prévus dans le contrat et que vous omettez, il est évident que l'indemnisation de 700 millions d'euros, prévue dans la clause précédente 8.2.3.5, ne s'applique pas du tout » 

La réponse de La Liga n’a pas tardé !

Toutefois, cette mise au point du père de Lionel Messi n’est évidemment pas restée sans réponse bien longtemps. Désavouée par le père et représentant de l’attaquant de 33 ans, La Liga n’a pas tardé à lui répondre à son tour. Et sans la moindre surprise, elle a une nouvelle fois insisté sur le fait que la clause de 700 M€ était bien présente dans le contrat de L’Argentin par le biais d’un nouveau communiqué : « La Liga a transféré la réponse au message envoyé par l'environnement du joueur Leo Messi. Cette réponse souligne et confirme l'interprétation décontextualisée et loin de la littéralité du contrat qu'ils concluent, de sorte que LaLiga est réitérée dans la déclaration publiée le 30 août dernier », est-il écrit dans ce communiqué. Le feuilleton Messi prend maintenant une tournure de guerre de communiqués donc, les deux parties se renvoyant la balle et semblant avoir une interprétation différente du contrat du sextuple vainqueur du Soulier d’Or européen. Reste maintenant à savoir comment cette affaire se terminera. Pour rappel, la tendance annoncée ces dernières heures était que Lionel Messi reste au FC Barcelone la saison prochaine afin d’y honorer son contrat, avant de partit librement en juin 2021.

Articles liés