Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : La Liga règle ses comptes avec Lionel Messi !

Déterminé à quitter le FC Barcelone, Lionel Messi a envoyé un burofax à sa direction pour l'informer de ses intentions. Toutefois, le club catalan et la Liga se sont montrés clairs : si Lionel Messi compte partir, un club devra payer sa clause libératoire de 700M€. Face à cette situation, La Pulga a décidé de renoncer et d'oublier ses envies de départ. Alors que Lionel Messi ne quittera finalement pas le FC Barcelone, Javier Tebas, président de la Liga, a fait passer un message clair. 

Lionel Messi devra attendre la fin de son contrat en juin 2021 pour quitter le FC Barcelone. Pensant pouvoir quitter librement le Barça cet été, La Pulga a envoyé un burofax à sa direction pour lui faire part de son envie de partir. Toutefois, Lionel Messi s'est retrouvé face à un mur, le club catalan refusant catégoriquement de le laisser partir sans récupérer les 700M€ de sa clause libératoire. En désaccord total avec la direction du Barça, et avec la Liga, le père de Lionel Messi, Jorge, avait tenu à le faire savoir via un communiqué : « M. Jorge Horacio Messi, en sa qualité de représentant du joueur de football professionnel Lionel Andrés Messi, en réponse à la note d'information publiée le 30 août 2020 par La Liga, relative à la situation contractuelle du joueur, et outre sa partialité manifeste due au rôle que cette institution représente dans la défense des intérêts de ses associés, déclare :  Premier point : Nous ne savons pas quel est le contrat qu'ils ont analysé et sur quelles bases ils ont conclu qu'il y aurait une "clause libératoire" applicable au cas où le joueur déciderait de demander la résiliation unilatérale du contrat, avec effet à la fin de la saison sportive 2019/2020.  Second point : Ceci est dû à une erreur évidente de leur part, comme le stipule la clause 8.2.3.6 du contrat signé entre le club et le joueur : "Cette compensation ne s'applique pas lorsque la résiliation du contrat par décision unilatérale du joueur prend effet à partir de la fin de la saison sportive 2019-20". Sans préjudice des autres droits qui sont prévus dans le contrat et que vous omettez, il est évident que l'indemnisation de 700 millions d'euros, prévue dans la clause précédente 8.2.3.5, ne s'applique pas du tout »

«Comment aurais-je pu faire la guerre avec lui ?»

Un message auquel la Liga n'a pas manqué de répondre. « La Liga a transféré la réponse au message envoyé par l'environnement du joueur Leo Messi. Cette réponse souligne et confirme l'interprétation décontextualisée et loin de la littéralité du contrat qu'ils concluent, de sorte que LaLiga est réitérée dans la déclaration publiée le 30 août dernier », avait communiqué la Liga. Alors que Lionel Messi a finalement annoncé qu'il restait au Barça pour ne pas trainer en justice son club de toujours, Javier Tebas a estimé que La Pulga avait fait le bon choix. 

«Je suis content de la décision de Messi d'éviter des conflits juridiques»

« Je ne pense pas qu'il y ait eu une bataille avec (Lionel) Messi et son entourage, j'apprécie Leo, je l'aime, il fait partie de l'histoire de notre football : comment aurais-je pu faire la guerre avec lui ? Je me répète, mon intervention n'avait pour objectif que de faire savoir que les contrats doivent être respectés. Mais forcément avec Messi, cette affaire a pris des dimensions médiatiques énormes. Même si ses avocats ont dit le contraire, le contrat est clair. Une partie du contrat a été sortie de son contexte, ce qui les a fait commettre des erreurs. Je suis content de la décision de Messi d'éviter des conflits juridiques », a-t-il confié lors d'un entretien accordé au Corriere della Sera

Articles liés