Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Mauro Icardi vit un calvaire au pire moment…

Actuellement en grande difficulté à la pointe de l’attaque du PSG, Mauro Icardi fait l’objet de nombreuses critiques. Pourtant, le club de la capitale s’apprête à entrer dans la phase la plus décisive de sa saison avec la Ligue des Champions.

« Ce n’est pas la meilleure période pour Mauro (Icardi). C’est un peu dur, c’est comme ça avec les numéros 9. Sans Kylian (Mbappé) on manque de vitesse pour avoir des attaques plus rapides. On doit trouver d’autres solutions », indiquait dernièrement Thomas Tuchel pour analyse la période délicate que traverse Mauro Icardi. En effet, le buteur argentin a déçu lors des récentes finales de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue, remportées par le PSG respectivement contre l’ASSE et l’OL. Et surtout, Icardi connaît cette méforme au pire moment…

La C1 en ligne de mire

En effet, le 12 août prochain, le PSG disputera un choc décisif en quarts de finale de la Ligue des Champions contre l’Atalanta Bergame à Lisbonne. Et alors que Thomas Tuchel sera déjà privé d’Angel Di Maria (suspendu) et éventuellement de Kylian Mbappé dont la participation est encore incertaine, l’entraîneur du PSG aura besoin de ses autres forces vives en attaque pour faire la différence. En clair, Mauro Icardi sera forcément attendu au tournant, d’autant que Leonardo a déboursé un belle somme (50M€ + 5M€) pour boucler son transfert définitif en provenance de l’Inter Milan cet été. Et si les critiques commencent à s’abattre sur Icardi, le buteur argentin, certains observateurs s’avèrent néanmoins confiants pour la suite.

« Icardi est tributaire de ce qui se passe autour »

Interrogé dans les colonnes du Parisien, l’ancien attaquant du PSG, Mickaël Madar, a livré son point de vue sur le malaise Icardi : « Sur les deux derniers matchs, je reste sur ma faim mais pas seulement par rapport à lui. Tous les joueurs manquent de jus, et Icardi est tributaire de ce qui se passe autour de lui. Physiquement il est juste, et comme en plus il n’a pas de ballons, il est un peu à poil. À part Neymar, aucun joueur ne fait la différence. Le problème, c’est que Mbappé joue beaucoup pour Neymar, et Neymar pour Mbappé. Et pour un attaquant, quand tu ne scores pas, moralement, ça devient vite compliqué. Mais je ne me fais pas de souci pour un joueur comme lui. Il va se remettre à marquer », a expliqué Madar. Reste à savoir si Mauro Icardi sera en mesure de redresser la barre.

Articles liés