Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Le vestiaire a été très secoué pour Di Maria et Marquinhos…

Alors que les familles d’Angel Di Maria et Marquinhos ont été victimes d’une série de cambriolages dimanche soir, voire même d’acte de séquestration pour les parents du défenseur du PSG, Mauricio Pochettino a tenté de ménager son vestiaire.

Dimanche soir, le PSG n’a pas rendu sa meilleure copie de la saison, loin de là, et s’est finalement incliné au Parc des Princes face au FC Nantes (1-2). Mais le plus important de cette soirée ce concernant absolument pas l’aspect sportif pour le club de la capitale, puisque les familles de deux de ses membres, Marquinhos et Angel Di Maria, ont été victimes de cambriolage et séquestration pendant la rencontre. Mis au courant de la nouvelle en plein match, Mauricio Pochettino a même décidé de sortir Di Maria à l’heure de jeu afin que l’international argentin prenne connaissance des faits et aille auprès de sa famille. Fort logiquement, le numéro 11 du PSG a été très choqué en apprenant la nouvelle, et ses coéquipiers ont également été marqués.

« Pas facile pour le groupe »

Mauricio Pochettino, interrogé après la défaite du PSG en conférence de presse, a évoqué ces évènements et leurs répercussions sur les autres membres du vestiaire : « Si j’ai secoué mes joueurs après le match ? Non parce qu’il y a des situations extra-footballistiques à prendre en compte, et les joueurs sont les premiers à ressentir la déception de ne pas avoir bien joué. Mais vous êtes déjà au courant, il y a des situations qui n’ont pas été faciles pour le groupe (…) Ce n’est pas une excuse mais oui, il y a eu une baisse d’énergie anormale, donc quand ton collègue m’avait demandé si j’avais parlé avec les joueurs après le match, oui on a parlé, mais pas de ce qu’il s’est passé sur le terrain. On aura le temps d’en reparler plus tard », a confié l’entraîneur du PSG, qui a donc refusé d’enterrer ses joueurs en raison des évènements.

Le père de Marquinhos atteint physiquement

D’ailleurs, comme l’a révélé L’Equipe, le père de Marquinhos auraient subi des violences physiques au cours du cambriolage, frappé à plusieurs reprises par les individus. La femme du capitaine du PSG s’est néanmoins voulu rassurante via un poste diffusé dans la nuit sur les réseaux sociaux : « L’entourage de Marquinhos, le PSG et la sélection brésilienne confirment que durant le match contre Nantes, la maison de ses parents a été cambriolée pendant que sa famille était présente dans la résidence, mais personne n’a souffert et tout le monde va bien. Plus de peur que de mal. Les autorités françaises ont ouvert l’enquête ».

Articles liés