Accès direct au contenu

Foot - OM

PSG/OM - Clash : L’énorme mise au point d’Alvaro Gonzalez après les accusations de Neymar !

Pour Alvaro Gonzalez, les derniers jours n’ont pas été faciles, lui qui a été accusé de racisme par Neymar en marge du dernier Classico. Des accusations qui ont de grosses répercussions sur le joueur de l’OM, qui en dit plus ce mardi.

Finalement, la polémique entre Neymar et Alvaro Gonzalez n’aura abouti à aucune sanction. En effet, alors que le joueur de l’OM était accusé de propos racistes par la star du PSG, la décision de la LFP était très attendue alors que l’affaire avait pris une énorme ampleur. Toutefois, après s’être réunie pour statuer cette cette polémique, la commission de discipline de la Ligue n’a pris prononcé aucune sanction, estimant ne pas voir assez d’éléments pour trancher. On en restera donc là entre Neymar et Alvaro Gonzalez. Du côté de l’OM, après ce verdict, on a affiché son soulagement. Mais malgré cette fin, cette affaire a tout de même eu de grosses répercussions sur le défenseur espagnol et son entourage, qui ont dû faire face à de nombreuses menaces. Et ce mardi, dans un entretien accordé à Mundo DeportivoAlvaro Gonzalez est revenu sur ces moments compliqués.

« C’était difficile »

« Est-ce que je suis soulagé ? Oui, beaucoup, plus que tout à cause de la répercussion que tout a eu, pas parce que j'avais des doutes sur ce qui allait se passer. Chaque fois que quelque chose comme ça est dénoncé et plus encore quand il s’agit d’une personne bien connue comme Neymar, on sait la répercussion que cela a. C'est pourquoi j'ai voulu y mettre un terme. Le problème, c'est que tout cela a été très long, car ici en France, tout doit passer par une Commission et cela fait trois ou quatre semaines assez longues. Est-ce que j’ai envisagé de parler plus tôt ? Dans la vie, grâce à Dieu, j'écoute plus, j'essaye de recevoir toutes les opinions possibles et nous sommes parvenus à cet accord pour deux choses. La situation était extrême après les plaintes qui ont été faites contre moi et nous pensions que tout ce qui sortait était difficile à contrer. La deuxième est que le club m'a dit qu'il allait m'accompagner jusqu'au bout, que nous étions sûrs que cela irait bien et que nous allions sortir vainqueurs devant une Commission qui devait se réunir plusieurs fois et que lorsque nous parlerons après la Commission tout allait être plus clair. Mais c'était une guerre entre Neymar et moi. Comment ai-je vécu les jours avant la décision de la Commission ? C'était difficile à cause de toutes les répercussions, pour tout ce qui a été dit et par dessus tout, on ne connaissait pas la vérité. C'est pourquoi c'était difficile, pas à cause des doutes que je pouvais avoir sur ce qui allait se passer. Je pense que c'était plus difficile à cause du battage médiatique que la presse faisait. C’était une plainte contre moi totalement fausse et nous savions que tout allait bien se passer. Mon entourage ? Tous ceux qui me connaissent le savent parfaitement et n'ont même pas besoin de regarder certaines images, mais c'était difficile. J'ai reçu toutes sortes d'insultes, de menaces, tout... Je pense qu'ils ne méritent rien de tout cela. Une médiation avec Neymar grâce à Puma ? Il est vrai qu'ils m'ont contacté, mais j'ai dit très clairement que la seule chose qui pouvait permettre de trouver un accord était des excuses publiques de Neymar. S'il n'y avait pas d’excuses publiques, il n'y avait plus rien à dire », a notamment fait savoir Alvaro Gonzalez sur cette polémique avec Neymar.

Articles liés