Accès direct au contenu

OM - Polémique

OM - Polémique : Rivère évoque la responsabilité de l'OM dans les incidents !

Les incidents du match OGC Nice-OM continuent de faire parler au sein du microcosme de la Ligue 1. Le président de l'OGC Nice, Jean-Pierre Rivère, a tenu à apporter sa version des faits.

Les Niçois menaient au score 1-0 grâce à Kasper Dolberg, lorsqu'un jet de projectiles atteignit Dimitri Payet dans le dos. Suite à cela, l'international Français a répliqué en relançant la bouteille sur le kop niçois, ce qui a déclenché une véritable cohue. Une dizaine d'individus pénètrent sur la pelouse, et de violentes échauffourées démarrent. Bilan : des blessures pour Luan Peres et Mattéo Guendouzi et un supporter niçois évacué sur civière. 

« Le préparateur physique de l’OM met un KO à l'un d’eux (…) Effectivement, il y a débordement après ça »

Lors d'une interview à paraître dans les colonnes de L'Equipe, le président de l'OGC NiceJean-Pierre Rivère, a violemment tancé des membres de l'OM tenus comme en partie responsable de la tournure des évènements : « Je ne reviens pas sur les jets de bouteilles, on est responsables. Point. À la 74e minute, Payet prend une bouteille. Il s'effondre. Il se relève et la relance dans la tribune. Deux joueurs, Alvaro (Gonzalez) et (Mattéo) Guendouzi viennent alors provoquer les supporters. Par des doigts d'honneur et des paroles. Il y a ensuite des supporters qui descendent de la tribune. Il n'y en a qu'un seul qui passe les panneaux publicitaires mais il est pris par Todibo, qui le remet de l'autre côté. Payet n'est pas touché. À ce moment-là, Alvaro prend un ballon et envoie un missile en tribune, alors que nos joueurs essaient de l'en dissuader. Là, en même temps, il y a deux supporters derrière la ligne de but, pas vindicatifs. À ce moment, le préparateur physique de l'OM (Pablo Fernandez) met un KO à l'un d'eux. Il le sèche. Il est encore aux urgences. Effectivement, il y a débordement après ça.».

Articles liés