Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Payet, incidents... La grosse colère d'Alvaro Gonzalez après la décision de la LFP !

Après avoir entendu la décision de la commission de discipline de la LFP, Alvaro Gonzalez n'a pas caché sa colère sur les réseaux sociaux.

La sentence est tombée après les graves incidents qui se sont produits lors de la rencontre opposant l’OL à l’OM le 21 novembre dernier. La rencontre avait été suspendue après l’agression subie par Dimitri Payet, touché par une bouteille d'eau lancée des tribunes. La commission de discipline de la LFP a décidé de faire rejouer le match à huis clos et de retirer un point à l’OL. Une décision, qui ne satisfait pas l’OM. « Cette décision est profondément décevante, je dirais même humiliante pour les joueurs. À Nice, on a frappé un de nos joueurs ; le club a été sanctionné d'un point ferme. À Lyon, un de nos joueurs a de nouveau été frappé, et Lyon s'en tire avec un point ferme. Si je comprends bien le message envoyé par la Commission de discipline à l'ensemble des joueurs de Ligue 1, se faire frapper vaut 1 point ferme ; mais ça donne aussi la possibilité de rejouer un match. C'est une décision qui me paraît extrêmement dangereuse, risquée » a confié le directeur de la communication du club marseillais à la Provence.

Le gros coup de gueule d'Alvaro Gonzalez

Certains joueurs marseillais n’ont pas, non plus, caché leur colère sur les réseaux sociaux. C’est notamment le cas d’Alvaro Gonzalez, qui a également évoqué un sentiment de honte. « Tout va bien jusqu'à ce que quelque chose de grave arrive… Continuez comme ça. Honte » peut-on lire sur le compte Twitter du défenseur espagnol. Cette décision de la LFP risque de faire couler beaucoup d’encre.

Articles liés