Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Après ses sanctions, l’OL répond et s’attaque au clan Longoria !

Ce mercredi, la LFP a décidé d’infliger un point de retrait ferme au classement à l’OL et de faire rejouer le match contre l’OM à huis clos. Une sanction qui n’est pas du goût du club rhodanien, qui a également fustigé la sortie de Jacques Cardoze avant l’annonce du verdict. 

Le verdict est tombé ! Après l’interruption de la rencontre opposant l’OL et l’OM le 21 novembre dernier, causée par le jet de bouteille contre Dimitri Payet, la commission de la discipline de la LFP a décidé de faire rejouer le match à huis clos, au Groupama Stadium, et d’infliger un point de retrait ferme au classement à l’OL. Cependant, l’affaire pourrait ne pas en rester là. Avant l’annonce des sanctions, Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l’OMs’en est pris à la LFP qui avait a décidé de ne pas convoquer de dirigeant phocéen pour la réunion. « Il s'agit là d'une parodie de justice, a-t-il lancé devant les caméras. Je veux vous dire ici que nous nous réservons le droit, dans la mesure où l'OM n'a pas pu s'exprimer, de ne pas reconnaître la décision qui sera rendue ce soir. Nous nous réservons le droit de poursuivre par quelque moyen que ce soit, et devant les tribunaux, la décision qui sera rendue ce soir. » De son côté, l’Olympique Lyonnais se réserve le droit de faire appel comme l'explique le club dans un communiqué, tout en réagissant aux accusations de Jacques Cardoze, dénonçant « un discours aux relents populistes ». 

« Un discours aux relents populistes, pour ne pas dire nauséabond »

« L’Olympique Lyonnais prend acte de la très lourde sanction de la commission de discipline et regrette de servir d’exemple après une série de faits qui se sont produits dans d’autres stades depuis le début de saison. La commission de discipline a fait le choix de céder à l’émotion, mais aussi aux pressions venues de toutes parts. Avec cette décision sans précédent, la commission de discipline a créé une situation où des actes bien plus graves ont entraîné des sanctions bien plus légères que celles décrétées contre l’Olympique Lyonnais. L’absence de barème établi pour les sanctions fait désormais peser un risque important sur l’équité sportive et financière des clubs français. Il est aujourd’hui incompréhensible de voir une escalade dans les sanctions où chaque nouveau club convoqué se retrouve avec le « casier disciplinaire » de ceux qui l’ont précédé. Seules des solutions pérennes permettront au football de sortir par le haut et de mettre un terme aux incidents que l’ensemble des clubs condamnent de manière unanime. Ainsi, l’Olympique Lyonnais en appelle à tous les acteurs du football pour la mise en place d’un barème clair, distinguant les actes individuels des actes collectifs, tout en prenant également en compte le travail des clubs, ainsi que la notion de récidive », explique l'OL dans son communiqué, avant de répondre aux attaques de Jacques Cardoze : « Par ailleurs, l’Olympique Lyonnais s’étonne de propos tenus ce mercredi par le directeur de la communication de l’Olympique de Marseille Jacques Cardoze. Un discours aux relents populistes, pour ne pas dire nauséabond, qui témoigne d’une totale méconnaissance des procédures puisque la commission de discipline est par essence disciplinaire et non pénale. En contradiction totale avec les propos de son président Pablo Longoria dans l’Equipe qui appelait à prendre de la hauteur, Jacques Cardoze s’est livré à des comparaisons douteuses tout en affirmant que l’Olympique de Marseille ne reconnaissait pas cette commission de discipline. Cette négation inquiétante semble apparaître comme une ultime tentative de mise sous pression de la commission. Quand Pablo Longoria affirme à juste titre que le foot français est en danger, ce type de réactions dangereuses doit nous pousser à une condamnation de la part de tous. L’Olympique Lyonnais se réserve désormais le droit de faire appel de la décision de la commission de discipline. » Le feuilleton OL-OM n'a pas fini de faire parler. 

Articles liés