Accès direct au contenu

  1. 8h35 Tour de France : Les étapes clés où tout pourrait basculer
  2. 8h30 Transferts - OM : Sampaoli prêt à aller au clash avec Longoria pour le mercato ?
  3. 8h15 Mercato - PSG : Luis Campos va lâcher 40M€ pour son premier transfert
  4. 8h00 Transferts - PSG : Quel sera le premier coup de Campos sur le mercato ?
  5. 7h35 Wimbledon : Nadal et Djokovic finalement empêchés de jouer ?
Foot - OM

OM/OL - Polémique : La sortie fracassante de Longoria avant le verdict de la LFP !

Pablo Longoria est revenu sur les incidents qui ont émaillé le choc de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais, le 21 novembre dernier. 

C’est une affaire toujours en suspens. Arrêté suite à des débordements au Groupama Stadium, le match entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille fait encore énormément parler. Ce mercredi, le verdict de la Commission de discipline de la Ligue va tomber et des nouvelles révélations troublantes sont tombées. RMC Sport s’est en effet procuré une partie du rapport de l’arbitre Ruddy Buquet, où l’on apprend notamment que Jean-Michel Aulas aurait fait pression pour que la rencontre reprenne le soir même. 

« C'est une décision qui aura une conséquence pour tous les clubs français, pas seulement pour l'OL et l'OM » 

Dans un très long entretien publié dans L’Équipe, Pablo Longoria a abordé en long et en large ce sujet épineux et à l’inverse de Jean-Michel Aulas, il a porté un regard beaucoup plus large sur les problèmes de sécurité dans le football français. « Le débat sur la sécurité est devenu public. On parle d'un problème majeur dans le foot français. Il arrive un moment où l'on doit prendre de la hauteur, être responsables, avec les autres présidents. Laissons les institutions prendre des décisions, trouver les meilleures réponses pour régler ce problème. Je souhaite simplement avoir un règlement clair dans lequel les sanctions qui s'appliquent sont actées pour chaque type d'incident. Cela éviterait à tout le monde de se poser des questions à chaque fois. Ça serait cohérent. Ce qui n'est pas responsable, c'est de chercher à préserver chacun nos intérêts individuels alors que c'est un problème collectif » a expliqué le président de l’OM. « C'est une décision qui aura une conséquence pour tous les clubs français, pas seulement pour l'OL et l'OM. Si chaque fois qu'un match est interrompu, on doit le rejouer... Dans le monde du foot européen, la réaction du cœur pour 90 % des gens est de demander match perdu à l'équipe dont les supporters se sont mal comportés. Je ne pense pas que donner le pouvoir à un spectateur d'influer sur le résultat d'un match soit une bonne idée pour l'équité sportive non plus ». 

Articles liés