OM : Ça clash entre Tudor et le vestiaire, il n’est pas surpris
Guillaume de Saint Sauveur

Alors que certains cadres du vestiaire de l’OM n’adhèrent pas du tout aux méthodes employées par Igor Tudor sur le banc du club phocéen, le malaise fait couler beaucoup d’encre. Et Aurélien Chedjou, qui a travaillé sous les ordres de l’entraîneur croate à Galatasaray, n’est pas du tout surpris par la polémique et le fait savoir.

Suite à la démission soudaine de Jorge Sampaoli début juillet, le président de l’OM Pablo Longoria avait finalement décidé de se tourner vers Igor Tudor pour lui confier les rênes du club. Mais entre ses altercations avec différents joueurs du vestiaire (Gerson, Amavi), ses résultats décevants en matchs de préparation et sa tactique peu convaincante, Tudor fait déjà l’objet d’un débat alors que la saison de l’OM n’a même pas commencé.

Chedjou tacle Tudor

L’ancien défenseur du LOSC Aurélien Chedjou, qui a travaillé sous les ordres de Tudor à Galatasaray, a livré son ressenti sur ses problèmes relationnels avec les joueurs de l’OM : « Etonné, non. Je connais le coach, il a tout de suite fait comprendre le genre de travail qu’il voulait avoir. C’est le genre de coach - quand il a des joueurs qui ont du caractère -, ça ne passe pas trop (…) Ça a clashé et certains joueurs étaient à aller voir le président. Je ne suis pas étonné de ce qu’il se passe aujourd’hui à Marseille. Je pensais qu’il lèverait un peu le pied après son expérience à Galatasaray mais je constate que non, c’est toujours le cas », indique Chedjou sur RMC Sport. 

Longoria a défendu Tudor

Pourtant, Pablo Longoria a tenu à assumer son choix porté son Igor Tudor mercredi en conférence de presse : « C'est sûr qu'on ne va pas juger le vrai OM d’Igor Tudor dès le mois de septembre. C'est un processus. L'adaptation, l'arrivée de nouveaux joueurs, ça permet de mettre de la vitesse, mais nous, en tant que club, nous sommes sur du chemin qu'on a pris », a indiqué le président de l’OM.

Articles liés