Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Départ, Équipe de France... L'avenir de Zidane déjà tout tracé ?

Lié au Real Madrid jusqu’en juin 2022, Zinedine Zidane pourrait finalement honorer son contrat malgré les nombreuses rumeurs apparues dernièrement dans la presse espagnole. Une situation parfaite pour voir le Français prendre ensuite la succession de Didier Deschamps chez les Bleus. 

Ce mercredi, le Real Madrid dispute son huitième de finale aller de Ligue des champions face à l’Atalanta. Une confrontation très attendue et dont l’issue est imprévisible, tant la Casa Blanca a été capable du meilleur comme du pire ces derniers mois. Le club espagnol est en effet passé tout proche d’une élimination historique dès les phases de poules de la compétition, de quoi placer Zinedine Zidane dans une situation inconfortable. Longtemps intouchable au Real Madrid, l’ancien numéro 10 n’échappe désormais plus aux critiques, et ses choix sont régulièrement remis en cause par la presse espagnole, qui n’hésite pas à spéculer sur son avenir. Un temps annoncé sur le départ en plein milieu de la saison, Zinedine Zidane aurait désormais l’assurance de rester sur le banc de touche merengue jusqu’à l’été prochain, où la direction fera à ce moment-là le point sur la situation de son entraîneur, sous contrat jusqu’en 2022. Des spéculations qui ont fait sortir Zidane de son flegme légendaire au début du mois : « Dès qu'on perd ou qu'on fait match nul, je dois partir, s’était emporté le Français. Je ne suis pas content, et je suis même très énervé, parce que je pense que je ne mérite pas un tel traitement. (…) Il faut nous laisser travailler. » Depuis ce coup de gueule, le Real Madrid a enchaîné les victoires et s’est relancé dans la course au titre en Espagne, avec 3 points de retard sur l’Atlético de Madrid, qui compte toutefois un match en moins. Assez pour permettre au coach du Real de sauver sa tête à l’issue de la saison ?

Une dernière année au Real Madrid pour Zidane…

D’après les informations divulguées par Eduardo Inda ce lundi soir dans El Chiringuito, cela ne devrait en réalité n'avoir aucune conséquence sur l’avenir de Zidane. D’après le directeur d’OK Diario, Florentino Pérez aurait en effet déjà tranché pour l’avenir du Ballon d’Or 1998 : « Le club a décidé que l’année prochaine, peu importe ce qui arrive, Zidane continuera comme l’entraîneur du Real Madrid. C’est une grande décision. Peu importe ce qui arrive contre l’Atalanta ou au retour, c’est l’intention du club. Le président souhaite qu’il continue ». Malgré des désaccords passés, Florentino Pérez et Zinedine Zidane entretiennent une relation forte qui semble indéfectible, permettant ainsi au tacticien de 48 ans d’entrevoir une nouvelle saison à la tête du Real Madrid. De plus, la révolution attendue et désirée dans la capitale pourrait avoir du mal à voir le jour dès le prochain mercato estival, en raison la crise persistante du Covid-19 qui a fortement affecté les comptes. L'intérêt de nommer un nouvel entraîneur devient alors moins pertinente dans ce contexte, mais à plus long-terme, l’avenir de Zidane semble en tout cas écrit d’avance. 

… Avant de prendre les Bleus ?

Certains estiment que l’amour dure trois ans, une formule qui colle parfaitement à l’histoire de "Zidane l’entraîneur" au Real Madrid. Nommé à la tête du club en janvier 2016, l’ancien international tricolore décida à la surprise générale de quitter son poste au printemps 2018, après trois sacres européens consécutifs, un record. Appelé à la rescousse en mars 2019, Zinedine Zidane a signé un contrat jusqu’en 2022 qu’il pourrait donc honorer jusqu’à son terme à en croire Eduardo Inda. Le scénario idéal pour lui permettre d’enchaîner avec l’équipe de France en 2023. « Passer le relais à Zidane ? Oui évidemment, je sais que cela va être repris, mais c’est la réalité (...) Cela ne m’a jamais posé de problèmes. Zizou, c’est Zizou », avait avoué Didier Deschamps, sous contrat jusqu’au Mondial 2022 qui se déroulera en fin d’année. De son côté, Noël Le Graët n’a pas caché au micro de RTL il y a quelques jours qu’il comptait approcher Zidane lorsque l’actuel sélectionneur des Bleus déciderait de partir. « La réponse appartient presque à Didier pour sa prolongation. Quoi qu’il arrive, ce ne sera pas quelqu'un qui sera sur le bord de la touche. Son successeur ? On a de très bons rapports avec Zidane. À titre personnel, au moins. Si Didier arrêtait, si j'étais encore en place, la première personne que je verrais, c'est Zidane », a lâché le président de la FFF, candidat à sa propre réélection. D’habitude énigmatique sur son avenir, Zinedine Zidane n’avait pas hésité à répondre dans la foulée à Noël Le Graët, affichant clairement son envie de retrouver les Bleus dans un nouveau rôle : « J’ai une longue relation avec M. Le Graët depuis 1998. L'équipe nationale, ça peut être un objectif comme je l'ai dit lorsque j'ai commencé à entraîner il y a dix ans. Cela sera surement une possibilité un jour, mais aujourd’hui je suis ici », avait-il expliqué le 13 février. Les planètes sont donc plus que jamais alignées pour voir Zidane prendre les rênes de la sélection française, un vieux fantasme pour tous les fans français de football.

Articles liés