Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le flop Hatem Ben Arfa a bien failli être évité…

Passé par le PSG entre 2016 et 2018, Hatem Ben Arfa a vécu un calvaire dans la capitale et a donc opéré à un mauvais choix de carrière. Pourtant, au moment de son départ de l’OGC Nice, l’OL était bien décidé à rapatrier l’attaquant français…

Ce n’est un secret pour personne, la carrière d’Hatem Ben Arfa (33 ans) a été faite de hauts et de bas depuis ses débuts en professionnel avec l’OL. L’attaquant des Girondins de Bordeaux était pourtant présenté comme un très grand espoir du football français à ses débuts, et un futur crack mondial, mais Ben Arfa n’a pas vraisemblablement pas toujours fait les meilleurs choix de carrière. D’ailleurs, après un exercice 2015-2016 brillant avec l’OGC Nice, l’international français disposait d’une cote XXL sur le marché des transferts, d’autant qu’il présentait l’avantage d’être libre de tout contrat, et Hatem Ben Arfa optait finalement pour le PSG. Mais un autre club français avait fait le forcing pour l’attirer…

L’OL a tout donné pour Ben Arfa en 2016

L’Equipe retrace dans ses colonnes du jour les différentes étapes de négociation menée à l’époque par l’OL, le club formateur d’Hatem Ben Arfa, pour le rapatrier durant ce mercato estival 2016. Un ancien acteur du dossier témoigne : « Ils avaient été très insistants et Aulas a vraiment tout fait pour l’avoir : financièrement mais aussi au niveau merchandising où il aurait été la tête d’affiche. Gérard Houllier aussi s’était impliqué en jouant sur la fibre affective ». Une négociation confirmée par un membre de l’entourage d’Hatem Ben Arfa : « Il y avait aussi le nouveau stade et le centre d’entraînement qui était en train d’être monté à côté... C’était tentant (…) Si ça avait dû se faire, ça aurait été après Nice ». Mais finalement, après avoir été à deux doigts de s’engager avec le FC Séville cet été-là, Hatem Ben Arfa avait répondu favorablement aux sollicitations du PSG.

Deux ans de calvaire au PSG

Très rapidement, la rupture a été actée entre l’attaquant tricolore et Unai Emery, son entraîneur de l’époque au PSG. Le technicien espagnol a bien donné un peu de temps à Hatem Ben Arfa au début de la saison, mais l’ancien joueur de l’OM a ensuite été très rapidement mis de côté, et avant de partir libre du Parc des Princes au terme de son contrat à l’été 2018, sa dernière apparition officielle sur un terrain avec le maillot du PSG remontait à… 14 mois auparavant ! (NDLR : un match de Coupe de France contre Avranches, en avril 2017). Plus d’un an de calvaire durant lequel Ben Arfa n’a pas voulu partir, bien déterminé à aller au bout de son contrat même s’il n’entrait plus du tout dans les plans du PSG. Et sa trajectoire aurait certainement été différente s’il avait opté pour l’OL en 2016…  

Articles liés