Foot - Mercato - PSG
Mercato - PSG : Le clan Rabiot travaille à un incroyable retour !

Véronique Rabiot, mère d’Adrien Rabiot qui gère également sa carrière, serait actuellement en train de tâter le terrain pour un retour au PSG. Le milieu de 27 ans, qui est sous contrat avec la Juventus jusqu’en 2023, avait quitté son club formateur en 2019 dans des circonstances controversées.  

Difficile de s’imposer dans son club formateur, surtout quand il s’agit du Paris Saint-Germain. On les compte sur les doigts d’une main les produit du centre de formation parisien qui ont finalement réussi à s'affirmer comme un titulaire en puissance au sein de l’équipe première, depuis l’arrivée de QSI. L’un des seuls exemples est Presnel Kimpembé, pur produit du PSG qui est désormais un cadre de l’équipe aux côtés de Marquinhos, en défense centrale. Avant lui, il y avait toutefois un autre titi parisien qui s’attirait toutes les louanges. Adrien Rabiot avait en effet fait ses débuts chez les professionnels en 2012, sous la houlette d’un certain Carlo Ancelotti qui se montrait déjà dithyrambique à son sujet. Avec Blaise Matuidi, Thiago Motta et Marco Verratti il a représenté le milieu du terrain du PSG, mais surtout la jeunesse parisienne qui s’épanouissait enfin à l’ombre de l’énorme projet qatari, surtout basé sur l’arrivée de stars étrangères. Le bonheur n’a toutefois duré qu’un temps, puisque lors de la saison 2018/19 quelque chose s’est cassé entre le PSG et Rabiot, qui a refusé de prolonger et qui a finalement été envoyé en tribune... avant de quitter son club formateur par la petite porte.  

Rabiot, un pari manqué pour la Juventus ?  

Pour tourner la page Paris Saint-Germain, Adrien Rabiot a décidé de se lancer son premier défi à l’étranger et a donc signé un contrat avec la Juventus, qui l’avait déjà cherché par le passé. Sauf que les choses ne se sont pas vraiment bien passées pour lui ! A Turin, il a d’abord vu plusieurs coachs se succéder sans qu’aucun s’affirme véritablement et depuis l’été dernier, il évolue sous les ordres de Massimiliano Allegri, qui a toujours été l’un de ses premiers fans. Pourtant, le technicien italien n’a jamais réussi à tirer le maximum du Français, comme il l’a d’ailleurs plusieurs fois avoué en conférence de presse. « Je pense qu’il est un joueur de quantité, qui parfois peut montrer sa qualité. Mais si tu le juge comme un joueur de qualité, capable de faire 10 buts par saison, tu te trompes. Et je me suis trompé » a déclaré le coach de la Juventus, en février dernier. « Je pensais qu’il pouvait marquer 10 buts par saison, mais il se trouve que ce n’est pas ce type de joueur et franchement le fait qu’il en soit désormais conscient est une très bonne chose ». Tout au long de sa carrière turinoise, Rabiot n’a pourtant jamais confirmé sur la longueur, alternant plutôt le très bon et le très mauvais, dans un club qui a traversé une saison assez compliquée.  

Véronique Rabiot veut recoller les morceaux avec le PSG  

Son contrat se termine dans un an et l’avenir d’Adrien Rabiot fait beaucoup parler de l’autre côté des Alpes. Certains observateurs assurent que la Juventus ne doit plus perdre de temps à attendre l’éclosion d’un joueur de 27 ans, qui est d’ailleurs baladé d’une position de milieu relayeur à celui d’un ailier hybride et qui n’a jamais montré les qualités qu’on lui prédisait. Mais pour aller où ? Tuttosport ou La Gazzetta dello Sport ont surtout parlé de la Premier League, un championnat ou Rabiot semble avoir la cote. C’est notamment le cas avec Thomas Tuchel, son ancien entraineur au Paris Saint-Germain qui aimerait bien le retrouver à Chelsea la saison prochaine. Et pourquoi pas revenir justement au PSG ? C’est le scénario inédit évoqué ce dimanche par Il Corriere dello Sport, qui explique que dans l’entourage de Rabiot on ne dirait pas non à un retour aux sources. D’après les informations du quotidien italien, Véronique Rabiot s’efforcerait à renouer lien avec le PSG et les dirigeants, sachant que Leonardo a été écarté et que deux nouveaux patrons du sportif s’avancent, avec Luis Campos et Antero Henrique. Attention toutefois, puisque Il Corriere évoque également une forte concurrence de Newcastle, prêt à miser gros sur Rabiot. 

Articles liés