Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Face aux critiques, Leonardo lâche ses vérités sur son recrutement !

Compte tenu de la crise sanitaire, le mercato a largement été impacté et Leonardo a dû saisir des opportunités de dernières minutes afin de boucler son recrutement. Critiqué pour ses méthodes, mais également sur le choix des joueurs recrutés, le directeur sportif du PSG s'est défendu.

Leonardo ne bluffait pas. Conscient de la situation provoquée par la crise sanitaire du Covid-19, le directeur sportif du PSG a rapidement assuré qu'il faudrait se montrer créatif dans son recrutement. Et il a tenu ses promesses. Après avoir réussi à négocier un rabais sur l'option d'achat de Mauro Icardi, transféré définitivement pour environ 50M€, le dirigeant brésilien a attendu de longues semaines avant de renforcer l'effectif de Thomas Tuchel. C'est ainsi qu'Alessandro Florenzi est arrivé sous la forme d'un prêt avec option d'achat en provenance de l'AS Roma avant que trois recrues ne débarquent dans les dernières heures du mercato à savoir Moise Kean, prêté sans option d'achat par Everton, Danilo Pereira dont le prêt est assorti d'un option d'achat et enfin Rafinha qui arrive pour 0€ du FC Barcelone. Malgré le contexte défavorable et l'arrivée des renforts aux postes attendus, Leonardo a été critiqué pour avoir attendu le dernier moment. Mais il justifie son travail.

Leonardo insiste, «c'était un mercato d'opportunité»...

A l'occasion d'un long entretien pour PSG TV, Leonardo a donc été interrogé sur l'arrivée tardive de trois renforts : « Pour moi ce serait mieux de faire trois mois à l'avance. Mais trois mois à l'avance, on était confinés, on avait des problèmes d'organisation, financiers... Je ne suis pas là pour pleurer, mais cette année, c'était exceptionnel. On ne pouvait faire qu'un mercato d'opportunité. Et les opportunités, elles n'arrivent que vers la fin. les joueurs qui sont arrivés, on voit qu'ils jouent, et même plus à cause des blessures. On avait des profils définis, un milieu défensif, un attaquant... Et même Rafinha est arrivé en plus. » Satisfait d'avoir répondu aux besoins du PSG en terme de recrutement, Leonardo ajoute s'être concentré sur les postes recherchés plus que sur le nom des joueurs. « Nous, on a plus choisi le rôle que les joueurs, parce que c'était un mercato d'opportunité », ajoute-t-il avant de rappeler que le PSG n'est pas un cas à part : « Là, sur le mercato, les joueurs de grande valeur, soit ils n'ont pas bougé, soit le prix a beaucoup baissé. » 

... et ne regrette rien pour Icardi

Malgré tout, plusieurs reproches lui ont été fait concernant le recrutement de Mauro Icardi. Leonardo n'a effectivement pas hésité à lever l'option d'achat de l'attaquant argentin dès la fin du mois de mai en obtenant une baisse significative de son prix. Par conséquent, le transfert de Mauro Icardi a englouti une immense partie du budget avant même l'ouverture du mercato. Mais le directeur sportif du PSG ne regrette rien : « Je crois que ça ne s'est pas passé comme ça. On a eu l'occasion de l'avoir en prêt. Ensuite tout le monde était d'accord. Ensuite on a réussi à faire baisser le prix. Après, s'il est blessé ou pas en forme, ça arrive, mais peut-être que dans 5 ans, il sera important pour le club, et je crois qu'il a déjà été important pour le club la saison dernière. » Leonardo a donc bien mis les choses au clair concernant ce mercato si particulier.

Articles liés