Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Cet énorme coup de gueule de Leonardo avec les pépites du PSG !

Alors que le PSG voit trop fréquemment ses pépites s’en aller librement, Leonardo estime que les clubs qui les accueillent n’agissent pas de manière convenable pour les attirer.

La liste des jeunes joueurs ayant quitté librement le PSG au terme de leur contrat est longue. L’été dernier par exemple, le club de la capitale a perdu Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche de cette manière, les deux hommes étant respectivement partis au Bayern Munich et à l’AS Saint-Etienne. Cela pourrait d’ailleurs se reproduire l’été prochain avec Kays Ruiz dans la mesure où il est annoncé sur le départ alors que son contrat arrivera à expiration le 30 juin. Comme il l’a signifié dans un entretien accordé à France Bleu ce jeudi, Leonardo estime que cela est avant-tout dû au fait que la réglementation française concernant les premiers contrats professionnels limite la durée de ceux-ci à trois ans. Seulement voilà, le directeur sportif  parisien a poussé sa réflexion plus loin en estimant que les clubs qui désirent s’attacher les services des pépites du PSG se comportent mal vis à vis de l’écurie francilienne quand ils approchent les jeunes, et ce d’autant plus que partir n’est pas toujours la meilleure solution pour eux.

« C’est une autre chose qui devrait être interdite »

« Après, il y’a autre chose, ce sont les équipes qui se comportent comme ça. Des équipes allemandes et anglaises aujourd’hui, elles parlent à la famille, elles cherchent à convaincre en disant n’importe quoi à la famille quand ils ont 15 ans. Honnêtement, ça c’est une autre chose qui devrait être interdite. Mais on ne sait pas, ça arrive et après la tête du joueur commence à bouger dans tous les sens. Tous les joueurs qui sont partis à 16, 17, 18 ans, ils sont où aujourd’hui ? Tu fais tout le bilan, honnêtement je n’ai pas les chiffres précis mais c’est un pourcentage très haut par rapport aux joueurs qui ne réussissent pas à jouer dans un autre club. Ceux qui réussissent, c’est vraiment un pourcentage très bas. Après, peut-être qu’on s’est trompé aussi, qu’on doit améliorer notre rapport avec les jeunes », a lancé Leonardo dans des propos rapportés par CulturePSG.

Articles liés