Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Une retraite à l’OM ? La réponse de l'agent de Villas-Boas !

Alors qu’il a toujours été clair concernant le fait qu’il ne comptait pas faire une longue carrière d’entraîneur, André Villas-Boas pourrait bien décider de prolonger un peu le plaisir à l’OM avant de prendre sa retraite selon son agent.

Arrivé en juin 2019, André Villas-Boas a su ramener l’OM où le club se doit de se trouver, à savoir à la bataille dans le haut du classement et à une participation à la Ligue des champions, et tout ça lors de sa première saison. Bien que les résultats de l’Olympique de Marseille ne soient pas fameux en C1 cette saison (2 défaites en autant de matchs), la position de Villas-Boas n’est pas pour autant remise en question et les interrogations se multiplient plutôt concernant sa volonté de prolonger son contrat qui court jusqu’en juin prochain. Dernièrement, le coach de l’OM révélait qu’il comptait discuter avec ses dirigeants à partir du mois de février. « Le mercato de janvier sera passé et on pourra plus ou moins se positionner vers l'avenir. La chose la plus importante est que je me sens très bien ici. Je me suis émotionnellement attaché à ce club, à son histoire que j'aime bien, les joueurs qui sont passés ici, l'impact européen de l'OM... C'est magnifique! ». Attaché au point d’y prendre sa retraite ? C’est une idée.

L’agent de Villas-Boas ne ferme pas la porte à une retraite à l’OM

« Je pense qu’il fera deux voire trois saisons en tant qu’entraîneur et à partir de ce moment-là, il arrêtera d’entraîner. Cela a toujours été son idée. Est-ce que l’Olympique de Marseille sera son dernier club ? Nous verrons ». a confié Carlos Gonçalves à Téléfoot La Chaîne. Dans le cadre du grand format intitulé « Dans la peau d’AVB », l’agent du coach de l’OM est même revenu sur une anecdote déjà partagée par Villas-Boas en personne, à savoir l’intérêt de l’OM de 2013. « André avait eu cette possibilité d’entraîner l’OM quand Labrune était président et ça ne s’est pas fait et le fait de pouvoir travailler avec Andoni Zubizarreta et Albert Valentin le motivait beaucoup ».

Articles liés