Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Les dessous de la nomination inattendue de Villas-Boas !

À l’époque sans club depuis un certain temps, André Villas-Boas s’était montré très ouvert à l’idée de travailler à l’OM. L’entraîneur portugais et Andoni Zubizarreta sont revenus sur les raisons de cette collaboration.

Alors que l’OM avait décidé de tourner la page Rudi Garcia en 2019, soit seulement un an après l’épopée des Marseillais en Ligue Europa et une saison noire, les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont tenté un pari. Bien qu’il n’était plus en activité depuis la fin de l’année 2017 et son départ du Shanghai SIPG Football Club, André Villas-Boas a reçu une proposition de la part du président Jacques-Henri Eyraud et du désormais ex-directeur sportif Andoni Zubizarreta. Et force est de constater que ce pari a été payant. En effet, privé de compétition européenne, Villas-Boas a bénéficié de la possibilité de pouvoir pleinement se concentrer sur le championnat. Résultat ? Avec l’arrêt anticipé des compétitions en raison de la pandémie du Covid-19, l’OM a terminé la saison à la deuxième place du classement de Ligue 1, derrière le PSG, signification d’une participation à la Ligue des champions, une première depuis 7 ans. De quoi permettre à André Villas-Boas de prendre en considération une retraite à l’OM, comme son agent l’a récemment laissé entendre. Mais comment le club phocéen est parvenu à mettre la main sur le technicien portugais ?

Un projet alléchant pour Villas-Boas selon Zubizarreta

Comme expliqué ci-dessus, Andoni Zubizarreta était à l’époque et jusqu’au mois de mai dernier, le directeur sportif de l’OM. Et l’ancien gardien du FC Barcelone a joué un rôle plus que primordial dans la venue d'André Villas-Boas. Pour Téléfoot La Chaîne, dans le cadre d’un grand format intitulé « Dans la peau d’AVB », Zubizarreta s’est livré sur les discussions rapidement très fructueuses avec Villas-Boas en 2019. « Les coulisses de sa venue ? Ça a été très simple. C’était un appel à son agent pour savoir dans quelles conditions il était parce qu’il avait arrêté après Shanghai. Après une longue discussion à Paris pendant plus de deux ou trois heures, sur les possibilités, la structure, les départs qui allaient avoir lieu, les conditions économiques, les difficultés… Ça a été une longue discussion, mais très intéressante. J’ai su qu’il était convaincu lorsqu’il était arrivé à Paris en connaissant absolument tout. Le système, les jeunes joueurs de la formation. Ça veut dire que le projet était intéressant pour lui ». Un témoignage clair qui en dit long sur la motivation de l’entraîneur portugais de prendre les rênes de l’effectif marseillais. Une volonté communiquée par le coach en personne.

La ferveur marseillaise derrière le choix de Villas-Boas

Toujours à l’occasion du grand format en question diffusé sur les ondes de Téléfoot La Chaîne, André Villas-Boas s’est également livré sur les raisons de sa venue à l’OM. Outre le projet sportif, la ferveur à Marseille dans la ville et au sein des groupes de supporters ont également pesé lourd dans sa prise de décision, au moment où il était sans club depuis à peu près un an et demi. « Marseille a été une nouvelle expérience pour moi et j’avais hâte de retourner en Europe. C’est un club avec un fort sentiment d’unité et une base de fans passionnés, qui définit Marseille. Lorsque vous vivez des moments comme les qualifications pour la Ligue des champions, c’est très gratifiant. Nous ressentons l’amour et le respect dans la ville et ce désir de revenir dans la compétition ». Et alors que l’OM va se mesurer au FC Porto ce mardi soir, ce sera l’occasion des grandes retrouvailles entre Villas-Boas et son ancien club pour une soirée pleine d’émotions et peut-être les premiers points de l’OM dans cette campagne de Ligue des champions.

Articles liés