Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Les anciennes gloires de l’OM à la rescousse du club ?

Alors que l’OM traverse actuellement une période très agitée, Jacques-Henri Eyraud cherche différentes solutions pour sortir de ces turbulences. Et finalement, la salut du club phocéen pourrait bien passer par des anciens de la maison. Explications. 

Après des débuts compliqués, le projet de Frank McCourt pensait enfin être lancé. En effet, au terme d’une saison rondement menée par André Villas-Boas, l’OM a validé son ticket pour la prochaine Ligue des Champions. Mais sur la Canebière, l’euphorie a vite laissé place à l’inquiétude. En effet, le flou est total concernant le visage qu’affichera le club phocéen la saison prochaine. En effet, avec l’annonce du départ d’Andoni Zubizarreta, c’est Villas-Boas qui pourrait lui emboiter le pas après seulement un an sur le banc de l’OM. L’identité du prochain entraîneur est donc totale, de même que que celle de l’effectif qui sera à disposition. En effet, devant combler l’énorme déficit budgétaire, Jacques-Henri Eyraud va devoir vendre. Plusieurs départs sont donc à prévoir, tandis qu’avec des moyens limités, cela pourrait être difficile de se renforcer. Mais pour l’avenir, l’OM pourrait bien faire un grand saut dans le passé. Comme Le 10 Sport vous l’a révélé, l’option Basile Boli a été évoquée pour venir remplacer pour venir remplacer Andoni Zubizarreta. Et ce n’est pas le seul ancien Phocéen qui pourrait faire son retour au premier plan en Provence. 

Cissé propose un deal gagnant-gagnant 

L’OM va donc devoir se creuser les méninges pour se renforcer tout en dépensant le moins possible. Et alors qu’il est question de recruter un attaquant pour la saison, une option s’est présentée à Jacques-Henri Eyraud. En effet, au micro d’Europe 1, Djibril Cissé s’est dit prêt à porter à nouveau les couleurs phocéennes, lui qui veut notamment dépasser les 100 buts en Ligue 1, étant actuellement à 96 réalisations : « A 38 ans, avec l'objectif que j'ai, c'est plus dans un échange donnant-donnant. Le club me permet de réaliser mon rêve, et moi, quitte à encadrer les jeunes attaquants ou les jeunes du centre de formation, pour leur faire partager mes conseils. Il ne faut pas être trop rêveur non plus, il y a peut-être 0,001% de chances que ça se fasse. Mais si un jour ça se passe, on ne sait jamais, on a déjà vu des trucs fous dans le football, je serai là bien sûr ». La doublure de Dario Benedetto pourrait donc possiblement se nommer Djibril Cissé, lui qui n’aura pas besoin de s’acclimater, connaissant déjà très bien l’OM. A voir maintenant ce que pensera Jacques-Henri Eyraud de cette proposition. 

« J’ai envie de m’impliquer »

Et ce n’est pas la seule proposition qui arrive aux oreilles de Jacques-Henri Eyraud. En effet, dernièrement, c’est Pascal Olmeta qui s’était porté volontaire pour redresser l’OM. L’ancien portier phocéen a d’ailleurs les idées claires pour remettre le club sur le droit chemin. « J'ai envie de m'impliquer à l'OM, d'être le mec qui fait sourire les joueurs dans le vestiaire. Basile (Boli), il est respecté parce que c'est Basile. Mais il n'est pas craint ! Il faut trois ou quatre mecs qui soient là pour le respect de ce club au quotidien. Tu prends un Amoros et un Mozer pour la partie défensive, Papin pour le secteur offensif. C'est un peu le modèle de Francescoli à River Plate. Cela veut dire être présent de temps en temps à La Commanderie. On va aller chercher dans nos carnets d'adresses. On n'est pas des agents mais des amis de Zidane, de Fergusson, de Francescoli. On les connaît tous ! », expliquait Olmeta pour La Provence

Articles liés